BCCA : Sont-ils utiles pour une sèche ?

BCAA et sèche msuculaire

BCAA et sèche

Dans le monde de la musculation, il existe un complément alimentaire incontournable : les BCAA de l’anglais « branched chain amino acids ». Ils sont composés de trois acides aminés essentiels qui sont la valine, la leucine et l’isoleucine. Ces derniers présentent évidemment un intérêt sérieux pour tous les sportifs en raison de leurs effets bénéfiques sur le corps. 


En effet, ces polymères favorisent la construction musculaire tout en prévenant les courbatures. Pas étonnant donc que les BCAA soient au centre des meilleurs programmes de nutrition. Mais une question se pose : celle de savoir s’ils sont compatibles en période de sèche. La réponse dans cet article.


Quels sont les avantages des BCAA en période de sèche ?

Développement musculaire importante

En musculation, la période de sèche désigne une phase d’élimination des graisses accumulées sans pour autant toucher aux muscles obtenus lors de la prise de masse. 


Grâce aux BCAA, la sèche peut être optimisée, car l’athlète améliore le métabolisme protidique de ses tissus. Pour être un peu plus précis, les muscles peuvent utiliser plus efficacement les nutriments apportés par le sang et par l’alimentation.

 

Par ailleurs, la leucine dans les BCAA bloque également le phénomène anabolique. En d’autres termes, la dégradation musculaire est stoppée durant et après les phases d’entrainements.


Production d’hormone naturelle anti-graisse

Un taux élevé de BCAA dans le corps favorise la production d’hormone de croissance. Cette dernière incite l’organisme à puiser dans ses réserves adipeuses en cas d’efforts importants.


Il en résulte une fonte impressionnante de la graisse au niveau des abdominaux et de la poitrine. 


Par cet effet, on peut considérer les acides aminés dans les BCAA comme amaigrissants. 

 

Effet coupe-faim des BCAA

Durant la période de sèche, l’athlète diminue grandement l’apport calorique du corps. Il en résulte une sensation de faim très difficile à contrôler. 


Cela peut amener à des envies de fringales qui sont très néfastes. Pour lutter contre ce phénomène, les BCAA peuvent aider. En effet, la leucine et l’isoleucine bloquent la synthétisation de neuromédiateurs qui est la sérotonine.

 

Cette dernière peut être à l’origine de certaines envies (sucrés ou faim). Grâce à cette action des acides aminés, il vous sera plus facile de tenir le coup en période de sèche. 


Augmentation de la fréquence des entrainements

Les BCAA imitent le fonctionnement de certaines hormones naturelles comme l’insuline. Cette dernière est indispensable pour l’organisme afin d’utiliser les glucoses dans le corps. Ainsi, les tissus musculaires assimilent mieux les hydrates de carbones, ils ne sont plus alors stockés pour devenir un surplus de gras. 


Cela est évidemment très intéressant pour les sportifs en période de sèche, car le corps utilise les nutriments immédiatement sans les entreposer dans le surplus de gras. 


Dans la pratique, l’athlète améliore évidemment leurs forces et leurs endurances. Les entrainements pourront alors s’enchainer ce qui favorise l’élimination de la graisse.


Quelle formule de BCAA à privilégier en période de sèche ?

BCAA 2.1.1

Il existe différentes formules de BCAA dans le marché. Le choix doit se faire en fonction de vos objectifs d’entrainements. Pour la période de sèche, il est conseillé de prendre du BCAA 2.1.1 (2xleucince, 1xisoleucine, 1xvaline). 


Ce ratio permet d’améliorer de façon significative l’élimination de la graisse. Selon une étude récente, les personnes qui prennent ce BCAA étaient beaucoup plus minces et réduisaient les risques cardiovasculaires. 


BCAA 4.1.1

Les BCAA 4.1.1 apportent de l’énergie pour les muscles en période de sèche. La leucine aide l’absorption des protéines tout en réduisant le catabolisme musculaire. 


De plus, avec ce ratio, vous avez aussi plus de chance à intensifier vos entrainements malgré la baisse calorique de vos aliments. 


N’hésitez surtout pas à associer les BCAA avec d’autres compléments alimentaires comme la Whey en période de sèche. Quant aux dosages, mieux vaut partir sur 15 grammes à prendre tout au long de la journée.


Conclusion

La prise de BCAA est compatible avec la période de sèche des athlètes. D’ailleurs, les acides aminés peuvent aider les sportifs à réduire le taux de graisse dans le corps tout en évitant le catabolisme musculaire. 


Cependant, il convient de bien choisir le ratio des BCAA ainsi que le dosage pour optimiser la fonte adipeuse. Pour plus d’informations sur la question, contactez un coach sportif ou un nutritionniste.  

guide musculation

LOGO ERIC FAVRE SPORT

 

RECOIS GRATUITEMENT TON GUIDE COMPLET DE LA MUSCULATION

 

Il contient toutes les informations pour atteindre ton objectif (anatomie, exercices, méthodes d’intensifications d’entraînements, métabolisme,..) de prise de masse et sèche !

logo eric favre

 

RECOIS GRATUITEMENT LE GUIDE COMPLET DE LA MUSCULATION

 

Il contient toutes les informations pour atteindre ton objectif (anatomie, exercices, méthodes d’intensifications d’entraînements, métabolisme,..) de prise de masse et sèche !