Changer D’Alimentation

La société actuelle pousse à la surconsommation de sucre, de protéines animales et de nourriture transformée dépourvue de nutriments d’intérets. Mais cet abus de « malbouffe » a de grosses répercussions sur notre santé et sur l’environnement.
Cependant, changer d’alimentation n’est pas chose facile ! Cela demande du temps afin de réussir à changer ses habitudes alimentaires. Et pourtant, que ce soit pour avoir une meilleure hygiène de vie ou pour faire un geste envers la planète, beaucoup d’entre nous souhaitent revoir leur manière de s’alimenter et adopter une alimentation plus saine.
Voici quelques conseils et astuces pour changer votre alimentation :

Pourquoi changer d’alimentation ?

Pour améliorer ou préserver son état de santé

De nombreuses pathologies telles que le diabète et les maladies cardiovasculaires sont en pleine expansion, et le lien entre la nutrition et le surpoids est de plus en plus clair 1,2. En effet, l’excès de graisses et la consommation excessive de sucre induisent des désordres au sein de l’organisme, augmentant à long terme le risque de maladies cardiovasculaires, et cela même chez l’enfant 3.

De plus, une mauvaise alimentation peut également entraîner des carences, qui se traduisent par un manque d’énergie. En effet, les aliments sains et non transformés sont riches en micronutriments tels que les vitamines, dont l’organisme a besoin pour fonctionner correctement.

Adopter une alimentation plus saine permet donc de se protéger contre certaines maladies mais aussi de se sentir en meilleure forme, permettant par conséquent d’améliorer son quotidien et de vieillir en meilleure santé.

 

Pour transmettre à ses enfants une planète plus saine

Pour répondre à une consommation de viande grandissante, la production se doit d’être augmentée et accélérée. Cependant, celle-ci a un impact écologique très important qui est de plus en plus décrié. En effet, l’élevage de bétail est responsable d’émissions de gaz à effet de serre qui contribuent au changement climatique. De plus, les élevages nécessite un volume d’eau très important, puisque la production d’1kg de viande correspond à 15 000L d’eau, destinée notamment à l’irrigation des champs destinés à les nourrir 4. Tout cela incite à revoir à la baisse la consommation de protéines animales, au profit des protéines végétales contenues notamment dans les légumineuses et favorables au développement durable.

 

RECOIS GRATUITEMENT LE GUIDE COMPLET DE LA NUTRITION SPORTIVE

 

Retrouve dans ce Guide toutes les informations essentielles à connaître sur la nutrition (nutriments, superaliments, IG..) pour atteindre ton objectif de sèche ou de prise de masse !

Comment changer d’alimentation ? Quelques conseils pour adopter un mode de vie plus sain

Prendre son temps

En changeant la façon de vous alimenter, vous modifiez des habitudes solidement ancrées. Ne prenez donc pas de décisions radicales et fixez-vous des objectifs atteignables. Remplacez progressivement ce qu’il y a dans vos placards par des alternatives plus saines. Apprenez à cuisiner de plus en plus et découvrez des recettes saines qui vous permettront de vous familiariser avec d’autres aliments.

 

Apprendre à s’organiser : le batch cooking

On pense souvent à tort que manger sain demande d’avoir beaucoup de temps libre. Mais grâce au batch cooking, vous pourrez gagner un temps précieux. Cela consiste à préparer vos repas de toute la semaine en cuisinant le week-end. Vous consacrerez une demi-journée à la préparation d’une grande quantité de nourriture, qui sera répartie en plusieurs portions. Vous cuisinerez vos repas de la semaine en une seule fois, vous évitant ainsi de cuisiner chaque soir pour le lendemain. De plus, il existe des modes de cuisson qui vous permettront de gagner du temps, tel que le cuit-vapeur. Le temps ne sera donc plus une excuse pour manger sainement !

 

Manger varié

Il est important de manger varié afin d’apporter à votre corps tous les macro et micronutriments dont votre corps a besoin, mais également afin de tenir une alimentation saine sur le long terme. Les recommandations actuelles sont de manger au moins 5 fruits et légumes par jour 5. N’hésitez pas à varier la forme sous laquelle vous les consommez ! Par exemple, vous pouvez les manger crus ou cuits mais également les manger sous forme de jus de légumes, smoothies etc… Ceci vous évitera de vous lasser et limitera le risque de « craquages ». De plus, ne vous interdisez aucun aliment pour éviter toute frustration, l’essentiel est de manger de tout avec modération.

 

Manger à sa faim

Adopter une alimentation saine ne signifie pas se priver. Il est facile de penser que manger peu permet de perdre du poids plus facilement, mais c’est en réalité plus compliqué que cela ! En vous privant, vous allez non seulement avoir faim et manquer d’énergie mais vous risquez en plus de créer des désordres hormonaux ainsi que des carences qui empêchent la perte de poids. Le corps s’adapte à une diminution de l’apport calorique, induisant alors une résistance à la perte de poids 6. L’organisme n’est également plus capable de s’adapter à un excès calorique exceptionnel (par exemple un repas chez des amis) et stocke alors les excès. Ce problème est très récurrent chez les personnes suivant des régimes drastiques très pauvres en calories. En effet la perte de poids est spectaculaire sur les premiers jours, puis stagne et enfin tout le poids perdu est récupéré en raison de cette baisse de métabolisme ! Manger sainement en quantités adaptées est donc le meilleur moyen de perdre du poids sur le long terme.

Ce sont des petits efforts à faire au quotidien (ou le week end pour les adeptes du batch cooking) qui vous permettront de soigner votre hygiène de vie, limiter les risques de développer des pathologies et éduquer les enfants à adopter les bons reflexes ! 

Instant Oat vegan 1KG
Farine d’avoine - Saveur neutre pour entretien musculaire et apport de protéines
8.95 €
Voir le produit
Peanut Butter - Beurre de cacahuète
Beurre de cacahuète healthy - 100% cacahuètes
7.90 €
Voir le produit

bibliographie

  1. Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Rapport mondial sur le diabète. 2016https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/254648/9789242565256-fre.pdf?sequence=1. Accessed 19 July 2019.
  2. Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Panorama mondial de l’hypertension : un ‘tueur silencieux’ responsable d’une crise de santé publique mondiale. 2013https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/85334/WHO_DCO_WHD_2013.2_fre.pdf?sequence=1.Accessed 19 July 2019.
  3. Vos MB, Kaar JL, Welsh JA, Van Horn LV, Feig DI, Anderson CAM et al.Added Sugars and Cardiovascular Disease Risk in Children. Circulation2017;135:e1017–e1034.
  4. INRA. Faut-il réduire notre consommation de viande ? Des données pour comprendre. 2019http://institut.inra.fr%2FRecherches-resultats%2FStrategie%2FTous-les-dossiers%2FConsommation-de-viande-avis-scientifique-de-l-Inra%2FDes-donnees-pour-comprendre%2F%28key%29%2F0. Accessed 19 July 2019.
  5. Les fruits et légumes | Manger Bouger. https://www.mangerbouger.fr/Les-recommandations/Augmenter/Les-fruits-et-legumes.Accessed 19 July 2019.
  6. Brownell KD, Greenwood MRC, Stellar E, Shrager EE. The effects of repeated cycles of weight loss and regain in rats. Physiology & Behavior1986;38:459–464.