La Gestion De La Masse Musculaire

La plupart des personnes qui pratiquent les sports intenses connaissent la phase de prise de masse et prise de muscle. Effectivement, il y a une nuance entre ces deux termes, mais il y a bien un lien.

Pour les amateurs, c’est toujours étonnant d’entendre ces deux termes. Pour les experts qui maîtrisent le domaine, ils ont des moments privilégiés pour faire une prise de masse. Ils choisissent souvent l’hiver.

C’est impossible de prendre du muscle sans prendre de la graisse ou de la masse. En revanche, trop de graisse éloignera le fait qu’il y a plus de force reçue.

Le meilleur moyen c’est le juste milieu. Quel est ce juste milieu ? Quelles seront les bonnes attitudes à adopter pour gérer l’activité physique et l’alimentation ?

La théorie de prendre beaucoup de graisse favorise-t-elle plus la définition musculaire ?

Les pratiquants de musculation veulent surtout avoir une bonne définition musculaire. Avant tout, il faut bien différencier prise de masse et prise de masse sèche.

Comme le mot l’indique la prise de masse est axée sur le poids, sans conservation des muscles. Cela se définit par la prise d’une grande quantité de calories. Il y a un équilibre entre la quantité de calories brûlées et la quantité de calories prises.  Cet équilibre-là va influencer l’énergie de la personne selon ses activités et effectivement la texture de son corps. Lors d’une prise masse, le taux de calories prises dans les aliments est très élevé, la graisse augmentera et la personne grossira. C’est le défaut d’une prise excessive de calorie.

 

Dans un autre cas de figure, pour la prise de masse sèche, la prise de calorie est un tant soit peu élevée et bien modérée. Bien modéré veut dire que le corps humain a une moyenne de prise de calorie que le corps doit prendre par jour. Donc, ce besoin vital doit toujours être respecté. Pourquoi ? Pour éviter les carences, les maladies telles que la malnutrition et la sous-nutrition en cas de baisse grave de la prise de calorie.

 

Dans tous les cas, dans le langage sportif, trop de graisse, élimine les muscles. Dans ce cas, c’est la prise de masse sèche qui est la mieux adaptée.

 

RECOIS GRATUITEMENT TON GUIDE COMPLET DE LA MUSCULATION

 

Il contient toutes les informations pour atteindre ton objectif (anatomie, exercices, méthodes d’intensifications d’entraînements, métabolisme,..) de prise de masse et sèche !

Quelles sont les manières de gestion de la prise de muscle par rapport à la prise de gras ?

Il faut savoir que pour prendre du muscle il faut prendre du gras, car il y a une dose de nutrition nécessaire à cela. Également, il ne faut pas en prendre trop pour éviter une réduction de la force.  Où se trouve la clef ? Dans le juste, équilibre.

 

Dans les détails de ce juste équilibre, il y a la synthèse des protéines. C’est là que tout se joue.  Un pratiquant de musculation va devoir utiliser son énergie pour s’entraîner et pousser ses charges. Le corps qui s’épuise aura besoin d’un soutien et devra puiser dans les plus profondes ressources du corps humain, les protéines. Ce sont ceux qui lui servent de réserve pour soutenir son activité. Et, ainsi éviter la fatigue, la diminution de la définition musculaire. Il faut alors que les protéines soient assez pour que la masse musculaire ne diminue pas. Un atout serait de prendre des compléments alimentaires, par exemple la spiruline, les BCAA. La dose universelle est de 3 à 5 grammes par jour.

 

Pendant la phase de sèche, il n’aura pas de fente dans les tissus musculaires, donc le muscle ne diminuera pas, il va plutôt augmenter. Néanmoins, la prise de calorie ne doit pas être totalement délaissée. La quantité de bases utile au bon fonctionnement du corps est de 10 à 20 % selon la capacité d’une personne à prendre du poids.

Mass Gainer Zero
Eric Favre Nutrition Expert
79.90 €
MASS GAINER ZERO fournit des protéines et des glucides dans le but de vous aider à gagner de la masse musculaire. MASS GAINER ZERO est à haute teneur calorique pour aisément augmenter votre apport énergétique quotidien dans le but de promouvoir le gain de poids et de masse. Les...
Voir le produit

Quelle importance des repas fréquents dans la prise de muscle ?

En réalité, prendre des repas fréquents n’a aucun lien avec la prise de muscle. Beaucoup de gens se disent qu’il faut manger plus fréquemment pour avoir plus de muscle. Cela a d’autres effets bénéfiques, mais en tout cas aucun dans la prise de muscle.

Comme bénéfice en repas fractionné, le taux de glycémie sera réduit, un bon contrôle de l’appétit, une synthèse protéique assurée (la transformation des acides aminés) et la transformation des lipides.

Comment régler le taux de graisse à prendre ?

Le surplus de graisse dans le corps engendre plusieurs effets néfastes à la santé. Il y a une réaction naturelle dans le corps qui crée des compartiments qui vont stocker la graisse. Lors du surplus de graisse, ce phénomène sera favorisé et la baisse de poids sera moins constatée. Cela explique le fait de grossir. Ces compartiments sont appelés adipocytes.


Il y a d’autres effets néfastes au surplus de graisse. Il y a la vulnérabilité à la montée du taux de cholestérol, le taux de diabète à cause du manque d’insuline. D’autres méfaits sont l’augmentation de la tension artérielle qui est une maladie fréquente et la baisse de puissance chez les hommes (diminution des testostérones). Pour les athlètes (qui font de la musculation), la baisse de testostérone cause une grande peur. Cette maladie réduit les pulsions masculines, les caractères masculins et impacte l’augmentation de la masse musculaire.


Dans tous les cas la prise de graisse est contradictoire à la prise de muscle. Néanmoins, il est possible de régler la prise de graisse pour pouvoir augmenter la masse musculaire. Dans les deux sexes, chacun a sa ration à respecter. Chez les hommes il ne faut pas excéder les environs de 14 à 15 % de graisse. En revanche chez les femmes, qui sont plus vulnérables, il ne faut pas dépasser les 24 à 25 %. Dans les deux cas, les valeurs sont à respecter lors de l’activité physique.


D’autre part, il est possible de régler le taux de calorie qui va être pris. Une fois que ce sera bien réglé, la diminution de graisse s’en suivra. Effectivement, la ration de base de calorie doit être bien respectée, du moins la moyenne.

EN SAVOIR PLUS

Nos autres ressources