Les Compléments Alimentaires Sont-Ils Dangereux Pour La Santé ?

Bon nombre de personne choisit de prendre des compléments alimentaires afin d’atteindre leur objectif qu’il s’agit de combattre contre la fatigue ou de faire diminuer le cholestérol ou encore se défendre du cancer. Il y en a même qui sont devenues adeptes. Mais la question importante à savoir est : est-ce que ces compléments alimentaires ne sont pas dangereux pour la santé ? 

 

Les compléments alimentaires, sont-ils tous fiables ?  

Certains compléments alimentaires censés être protégés sont falsifiés. C’est notamment le cas de certains amincissants, compléments pour sportifs ou stimulants érectiles. Cela a été constaté lorsque certaines associations professionnelles ont porté plainte suite à des effets indésirables qu’ils ont constatés. Une enquête a donc été menée et les industriels ont dû revoir leur processus de fabrication et tracer l’origine des produits de leurs fournisseurs. Suite à cela, une démarche a été rendue publique et semble porter ses fruits car il est maintenant sans risque de consommer ces compléments. 

 

 

Y a-t-il des substances interdites dans les amincissants et les stimulants érectiles ? 

 

En 2012, il a été constaté que sur 20 amincissants et 70 produits stimulant l’érection qui sont vendus comme « 100% naturels », 70% ont été identifiés falsifiés, car ils renfermaient des substances non autorisées : 

  • les amincissants sont composés de laxatif considéré comme cancérogène et de la sibutramine et de la phénolphtaléine qui sont aussi des coupe-faims entraînant également des complications cardiovasculaires.  
  • les stimulants érectiles aussi contiennent du tadalafil, du sildénafil et du vardénafil qui sont des molécules censées être des médicaments. 

L’effet « matrice alimentaire » est-il perdu avec les compléments alimentaires ? 

 

Sans parler des cas extrêmes des falsifications, il reste à comprendre pourquoi les produits contenus dans les compléments alimentaires consommés quotidiennement ont des effets délétères. Tout simplement parce que les composants isolés peuvent être disponibles trop vite et se déforment par un apport massif pour l’organisme, ou perdent de son effet faute de synergie avec d’autres éléments, ou même se changent de fonction. Ça cause la perte de la matrice alimentaire. 

 

Pourquoi les antioxydants deviennent pro-oxydants ? 

 

Il y a des molécules appelées « radicaux libres » dans l’organisme qui sont issus de la respiration des cellules. Lorsque ces molécules manquent d’électrons, ils deviennent instables. Donc pour devenir stables, ils prennent les électrons des autres substances. Les antioxydants éliminent les radicaux libres et deviennent donc pro-oxydants. Comme le bêta-carotène devient pro-oxydant si son taux est très élevé surtout chez les fumeurs ; et cela peut favoriser un cancer du poumon. 

 

RECOIS GRATUITEMENT LE GUIDE COMPLET DE LA NUTRITION SPORTIVE

 

Retrouve dans ce Guide toutes les informations essentielles à connaître sur la nutrition (nutriments, superaliments, IG..) pour atteindre ton objectif de sèche ou de prise de masse !

Comment sont contrôlés les compléments alimentaires en France ? 

En ce qui concerne la mise en vente sur le marché français, il y a trois processus : 

  • Si le complément alimentaire est conforme à la législation française, il suffit juste de les déclarer. 
  • S’il contient des composants non autorisés en France, mais autorisés par contre dans un autre Etat de l’Union Européenne, il y aura une simple démarche administrative à faire. 
  • Et si les composants ne sont pas autorisés en Europe, une évaluation sanitaire par les experts de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) sera nécessaire. 

 

Aussi pour pouvoir afficher les étiquettes indiquant les teneurs des nutriments sur l’emballage du produit, une autorisation de droit d’affichage donné par l’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) est nécessaire avant toute commercialisation. 

 

Comment se passent les surveillances des effets indésirables ? 

Une fois que les compléments alimentaires sont commercialisés, l’Anses surveille les effets indésirables après consommation à l’aide d’un dispositif de nutrivigilance. La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCFR) contrôle également les producteurs et les distributeurs. 

 

Comment se font les tests et contrôles des compléments alimentaires ? 

Avant d’être commercialisé, les compléments alimentaires passent des tests comme avec les essais cliniques pour les médicaments. Quelques industries ont fait des tests et analyses comme par exemple avec le cas de Citrage qui commercialise la Citrulline. C’est un acide aminé présent dans la peau des pastèques. Les experts ont étudié les effets sur la restauration musculaire en faisant le test avec des modèles de rats dénutris. 

Mais à noter que même si les compléments alimentaires ne se transforment pas en « MisterHyde », il faut quand même être vigilant et demander les conseils des professionnels de santé. 

Est-ce que le corps a vraiment besoin des compléments alimentaires ? 

Pour répondre à cette question, il faut d’abord faire la différence entre déficit et carence. D’après le nutritionniste Jacques Fricker, le déficit engendre un état de santé qui n’est pas optimal, tandis qu’une carence se traduit par des effets cliniques évidents et graves, ce qui est très rare en France. Donc le besoin de prendre des compléments alimentaires dépend de l’état de la personne. 

Alors il est conseillé de toujours demander l’avis d’un médecin avant toutes consommations de compléments alimentaires et aussi toujours avertir si la personne en prend déjà. 

Il est aussi recommandé par une experte en nutrition de toujours informer et consulter un médecin en cas d’apparition des effets indésirables afin de remonter cela au niveau de la cadre de la nutrivigilance. 

Faut-il se méfier des compléments alimentaires vendus sur internet ? 

Afin d’éviter les déboires, il ne faut éviter d’acheter des produits si leur traçabilité n’est pas possible. Tout comme il faut s’abstenir de consommer des compléments alimentaires dont les études scientifiques donnent des résultats contradictoires. 

Est-il possible de voir les informations concernant les études sur les compléments alimentaires ? 

Si besoin il est possible de consulter les avis de l’Anses et de la DGCCRF sur les sites internet. Les anglophones les plus aguerris au niveau scientifique aussi peuvent consulter la base de données PubMed où se résument tous les articles publiés dans 5000 revues de médecine et de biologie depuis 1950. 

Par contre, des ressources qui recensaient toutes les informations avec les noms commerciaux et leurs effets concernant les compléments alimentaires n’existent pas encore. De ce fait, tous les spécialistes conseillent que pour être en bonne santé, il suffit de manger une alimentation saine et équilibrée, sauf pour les personnes qui ont des objectifs à atteindre comme les sportifs (créatine, etc..)

Pure Creatine - Créatine Pro Zero
Eric Favre Nutrition Expert
19.90 €
La créatine est un dérivé d’acides aminés que l’on trouve principalement dans la viande et le poisson. L’organisme la produit en fonction de ses besoins. Elle se trouve à 95% dans les muscles squelettiques et est synthétisée dans les reins,...
Voir le produit