La Créatine Provoque-t-elle Une Insuffisance Rénale ?

Quand on fait de la musculation, un apport important en protéine est important pour que les muscles puissent se développer normalement. La plupart du temps, quand on effectue une analyse DFG, les résultats des examens annoncent un cas d’insuffisance rénale, dû à la consommation de créatine et au régime sur protéiné que l’on a dû consommer durant le programme de musculation. Pourtant on se sent bien et on ne présente aucun symptôme de problème rénal. Que doit-on penser alors ? Ce complément alimentaire est-il dangereux ? Doit-on arrêter la créatine ? Comment doit-on le consommer pour ne pas porter atteinte à la santé ? Focus sur le sujet.

Qu’est ce que la créatine ?

La créatine est un complément alimentaire très connu dans le monde de la musculation. C’est un dérivé d’acide aminé. D’une façon plus naturelle, on peut en trouver dans la viande, les poissons et les volailles. L’organisme synthétise automatiquement la créatine en trois acides aminés : l’arginine, la méthionine et la glycine.

 

RECOIS GRATUITEMENT LE GUIDE COMPLET DE LA NUTRITION SPORTIVE

 

Retrouve dans ce Guide toutes les informations essentielles à connaître sur la nutrition (nutriments, superaliments, IG..) pour atteindre ton objectif de sèche ou de prise de masse !

 A quoi sert la créatine ?

La créatine est une source de renouvellement rapide d’énergie. Elle est très prisée par les pratiquants de la musculation car elle contribue énormément à l’accélération de la prise de masse. Elle joue aussi un rôle important dans la récupération. Combinée avec des séances de travail intensives, on peut constater une progression impressionnante en consommant de la créatine. Ses effets sur le corps humain est impressionnant, à un tel point que l’on peut croire qu’il s’agit d’un produit dopant. Mais il faut savoir que la créatine n’est pas un produit dopant.

Pour tous ses bienfaits, la créatine n’est pas seulement utilisée dans le domaine de la musculation. Elle intervient également dans d’autres disciplines sportives telles que sports de combat, basket ball, volley ball, foot ball…

Comment la créatine fonctionne-elle sur la prise de muscle ?

L’énergie de nos cellules vient en général de l’adénosine tri phosphate. Quand nous faisons des efforts intenses et que la demande énergétique est élevée, la créatine phosphate transfère sa molécule à l’adénosine di phosphate. Ce dernier convertie la molécule en adénosine tri phosphate. Cette molécule est par la suite recyclée par l’organisme afin de produire de l’énergie de secours et pour augmenter la résistance à la fatigue. L’augmentation de la créatine de l’organisme permet alors d’avoir de plus grand réserve d’énergie pour les efforts brefs et intenses.

 

Quand la créatine arrive dans les muscles, elle attire et retient l’eau dans les cellules. Ce qui fait que les muscles se gonflent, leur taille augmente pour donner l’impression de plus de volume. La créatine a non seulement la capacité de retenir l’eau dans les cellules, mais elle peut également augmenter la synthèse des protéines musculaires. Dès les premières semaines de prise de suppléments en créatine, le pratiquant peut constater des résultats palpables à raison de 3kg par semaine. Non seulement les muscles augmentent en volume, ils deviennent également plus forts et résistants pour pouvoir supporter d’efforts plus intenses.

Pure Creatine - Créatine Pro Zero
Eric Favre Nutrition Expert
19.90 €
La créatine est un dérivé d’acides aminés que l’on trouve principalement dans la viande et le poisson. L’organisme la produit en fonction de ses besoins. Elle se trouve à 95% dans les muscles squelettiques et est synthétisée dans les reins,...
Voir le produit

La créatine est dangereuse pour la santé ?

Depuis son utilisation, la créatine a déjà fait l’objet de plusieurs études. Chaque génération de créatine déjà utilisée dans le monde de la musculation ont déjà fait l’objet de critique mais malgré toutes les polémiques, aucun effet indésirable n’a encore été constaté auprès des utilisateurs.

 

Parmi les accusations portées à la consommation de créatine, on soulève très souvent la présence de crampes. Mais il faut le savoir, les crampes sont provoquées par déshydratation lors de la pratique d’une activité sportive, non à la consommation de protéine. Il suffit de boire deux litres d’eau par jour, notamment durant les efforts physiques pour faire disparaître les crampes musculaires.

 

En ce qui concerne les problèmes rénaux, c’est l’analyse de la créatinine qui permet de les déterminer. La créatinine est produite après dégradation de la créatine par les reins. Un taux de créatine élevé est souvent associé à une insuffisance rénale. Mais il faut bien lire les résultats d’analyse car en général, ils ne prennent pas en compte la masse musculaire, le poids, l’âge ni la taille du sujet. Or ses éléments participent énormément à la synthétisation de la créatine par les muscles. Les efforts physiques intenses réalisés par le pratiquant, la supplémentation en créatine, peuvent également fausser le résultat d’analyse relative à l’insuffisance rénale. Pour déterminer si le pratiquant soit vraiment le sujet d’un problème rénal, une observation du taux d’urée est par exemple plus utile pour avoir des résultats moins erronés.

Comment prendre de la créatine sans porter atteinte à la santé ?

Même pour un produit qui est tout à fait sans effet nocif sur la santé, tout abus peut mener à d’éventuels problèmes. C’est la raison pour laquelle il faut doser la consommation de créatine pour que les effets escomptés soient au maximum. Il est important de connaître combien de gramme de pure créatine il faut prendre et à quel moment doit on le prendre pour avoir des résultats. Pour la pratique de la musculation, une dose de 3g de créatine à prendre une heure avant une séance d’entrainement est largement suffisante pour fournir à l’organisme l’énergie dont il a besoin.

 

Selon une étude canadienne, la créatine doit être consommée dans la période qui suit ou qui précède l’exercice. De cette façon les acides aminés auront le temps de se déplacer vers les muscles. Aussi, elle fonctionne mieux lorsqu’elle est prise après l’entraînement pour accélérer la récupération. Si on ne s’entraîne pas, ce n’est pas la peine d’en prendre. D’une manière générale, la prise de créatine n’est pas conseillée pour les débutants, leur organisme n’étant pas encore capable de l’assimiler.