La Glycémie Dans La Prise De Poids

La découverte de l’index glycémique (IG) a remis en question la classification traditionnelle des glucides en « sucres rapides » et « sucres lents ». Et ainsi son comportement avec l’insuline, et la prise de poids. Dans cet article, nous vous détaillons tout cela.

QU’EST CE QUE LA GLYCÉMIE ?

La glycémie est la concentration de glucose dans le sang et est régulée par deux hormones : l’insuline, pour faire diminuer la glycémie et le glucagon pour la faire augmenter.

Quand on mange un aliment glucidique (pain, pâte, pomme de terre, fruit, sucre…) celui-ci est transformé en glucose, lequel traverse la barrière intestinale pour se retrouver dans le flux sanguin.

Il se produit alors une élévation de la glycémie, c’est- à-dire du taux de sucre dans le sang par rapport à son niveau de base, qui à jeun, est environ de 1g par litre de sang.

Cette glycémie va déclencher une sécrétion d’insuline dont le rôle principal sera de délocaliser le glucose excédentaire dans le sang afin de le stocker dans le foie et les tissus musculaires.

 

RECOIS GRATUITEMENT LE GUIDE COMPLET DE LA NUTRITION SPORTIVE

 

Retrouve dans ce Guide toutes les informations essentielles à connaître sur la nutrition (nutriments, superaliments, IG..) pour atteindre ton objectif de sèche ou de prise de masse !

INSULINE ET PRISE DE GRAS

Contrairement à ce que l’on a cru pendant longtemps, le facteur énergétique, sans pour autant être négligeable, n’est pas déterminant dans la prise de poids. La cause principale est l’hyperinsulinisme, c’est-à-dire une augmentation excessive et répétée d’insuline.

Plus le sang contient du glucose, plus le corps aura tendance à produire de l’insuline. Plus le corps produit de l’insuline, plus il aura tendance à stocker le glucose sous forme de graisse. C’est donc l’insuline qui génère les stocks de graisse.

 

L’insuline freine aussi la capacité du corps à transformer les anciennes réserves de graisse en glucose pour l’organisme. Par conséquent, si vous avez trop d’insuline, il vous sera plus difficile de perdre de la graisse puisque le surplus d’insuline empêche de brûler les graisses.

Le processus qui permet de perdre de la graisse corporelle est donc dépendant de l’index glycémique des aliments que l’on consomme. Plus cet index glycémique est élevé et plus le corps devra sécréter de l’insuline, et moins vous pourrez perdre de la graisse corporelle.

 

Brûleur De Graisse Iron Ultra Fat Burner
Eric Favre Nutrition Expert
49.90 €
 OFFRE PROMO   1 Iron Fat Burner acheté = 1 Liquid Burner OFFERT
La gamme Iron Series E.A.A (acides aminés essentiels) est une exclusivité mondiale du Laboratoire Eric Favre® grâce à la présence d’un ingrédient exclusif issu d’une technologie de pointe unique au monde : La...
Voir le produit

INSULINE ET TROUBLE DE LA SANTÉ

Si une personne consomme exceptionnellement un ou plusieurs glucides à IG élevé, la sécrétion d’insuline que cela entraîne est suffisamment efficace pour faire normalement redescendre la courbe de glycémie.

 

Mais si la consommation de glucides à IG élevé devient une habitude, il se produit alors une résistance à l’insuline. Le glucose tarde en effet, malgré l’insuline, à sortir du flux sanguin. C’est le stade de l’insulinorésistance qui est particulièrement marqué dans le cas du diabète de type II.

Les récepteurs à l’insuline ne fonctionnent plus normalement, c’est pourquoi l’insuline est mal reconnue par les cellules qui ne sont donc plus correctement informés de sa présence. La glycémie reste alors anormalement élevée car le glucose tarde à se délocaliser. Face à cette inertie, l’organisme ordonne alors au pancréas de sécréter une nouvelle dose d’insuline ce qui ne fait qu’aggraver l’hyperinsulinisme.

 

Il se crée ainsi un véritable cercle vicieux dans lequel l’hyperinsulinisme entretient l’insulinorésistance.

 

Donc, pour votre santé et dans un objectif de perte de poids, favorisez les aliments à faible index glycémique et n’hésitez pas à vous supplémenter avec des régulateur de glycémie !