Le Jeûne, Nettoyage Du Corps Et De L’Esprit

Le jeune en musculation

Le jeûne est défini comme une pratique qui consiste à réduire sa consommation alimentaire. Etymologiquement, le mot « jeûn » vient du mot latin « jéjunum » (issu de l’adjectif latin « jejune », qui signifie «jeûne» ou «affamé») et désigne la partie centrale de l’intestin grêle , en aval du duodénum et en amont de l’iléon.

Pourquoi  jeûner ?

Le jeûne est souvent pratiqué dans le cadre d’une pratique religieuse, notamment chez les chrétiens , musulmans, protestants, juifs… Il consiste à un renoncement au confort du corps afin de le fortifie, pour certains, ou de le purifier et de bénéficier d’une retraite spirituelle, pour d’autres.

 

Dans un cadre médical, le jeûne est pratiqué pour des expériences et des démarches médicinales chez un patient.

Le cadre de la pratique sociétale ajouté à cela, réduire sa consommation alimentaire signifie oeuvrer pour lutter contre les maladies, en effectuant un nettoyage profond de l’organisme. D’après les croyances mais aussi les recherches scientifiques, cela permet d’éviter la maladie dans de nombreux cas et d’accompagner la guérison.

 

Cependant, au-delà de tous ces contextes et idéologies, le jeûne doit avant tout être adopté pour améliorer son mode de vie. Comprendre ses mécaniques physiologiques de base, c’est rompre avec une alimentation pléthorique et effectuer un nettoyage profond du corps, mais aussi de l’esprit.

 

On n’a pas besoin de faire partie d’un système religieux, d’un système sociétal ou de suivre une certaine culture pour jeûner. Si l’on est conscient de certaines sensibilités à des maladies ou à des états physiques, par exemple à l’obésité, au diabète, à l’hypertension, à l’hypercholestérolémie, au surpoids, à des allergies diverses, ou même à la dépression, le jeûne est un mode de vie à adopter pour réduire les risques d’affecter ces pathologies.

Evidemment, il ne s’agit pas de jeûner la moitié de l’année, mais d’en faire une pratique périodique, car celui-ci peut être une béquille médicamenteuse.

 

Chez l’animal, par exemple, le jeûne est pratiqué de manière totalement naturelle et instinctive pour protéger leur organisme. Avez-vous déjà remarqué que votre animal domestique refuse toute nourriture pendant un à plusieurs jours C’est parce qu’ils attendent que le fonctionnement normal de leur corps soit rétabli.

 

Chez l’homme, jeûne est plus difficile. C’est pourquoi il convient de procéder progressivement, avec des objectifs mesurables, réalisables et atteignables.

 

 

RECOIS GRATUITEMENT LE GUIDE COMPLET DE LA NUTRITION SPORTIVE

 

Retrouve dans ce Guide toutes les informations essentielles à connaître sur la nutrition (nutriments, superaliments, IG..) pour atteindre ton objectif de sèche ou de prise de masse !

Comment jeûner ?

Selon l’individu et sa condition physique, on peut distinguer trois principaux types de jeûne :

  • le jeune occasionnel : pour cela, il s’agit de manger moins dans un premier temps. Pour ne pas brusquer le corps, il faut commencer tout doucement : par quelques heures,  puis par une matinée, par exemple. Ensuite, si on en ressent le besoin et que notre corps semble le demander, on peut sauter un repas par jour. Toutefois, il faut régulièrement s’hydrater.
  • le jeûne partiel : il s’agit d’ingérer des aliments légers, notamment des végétaux, en petite quantité, combiné à de l’eau. Par exemple, des bouillons de légumes et/ou jus de légumes-fruits, de la salade de fruits. Cette diète hydrique peut se pratiquer un jour par semaine sans problème. Le résultat sera bénéfique et rapidement ressenti par le corps, qui se retrouvera alors plus énergique.
  • Le jeûne total : cette pratique consiste à ne boire que de l’eau.  Toutefois, à moins d’être un habitué de cette pratique et/ou d’avoir une bonne force physique, il n’est pas conseillé de faire un jeûne total. D’ailleurs, pour éviter que le jeûne ne devienne nuisible à la santé et entraîne des effets négatifs (ce qui est loin de faire partie des objectifs que l’on veut atteindre), il est radicalement mieux de se faire suivre par un professionnel de santé ou un médecin. Le jeûne peut en effet donner certains effets indésirables comme les nausées, l’étourdissement, la déprime, quand on le pratique plus de 2 à 3 jours.

Pour réussir un jeûne, il faut aussi être à l’écoute de son corps : si l’on ressent le besoin de boire, il faut boire. Si l’on ressent le besoin de manger, il faut manger. De même, si le corps demande à éviter certaines nourritures ou même un repas, il faut l’écouter.

Brûleur De Graisse Iron Ultra Fat Burner
 OFFRE SPECIALE  1 Iron Ultra Fat Burner acheté = 1 Liquid Burner OFFERT
49.90 €
Voir le produit
Coffret Lipoxycut Vegan - SHAKER* OFFERT - Brûleur de graisses
SHAKER OFFERT
32.90 €
Voir le produit
Keto CLA
Keto CLA, votre meilleur allié pour un régime cétogène sans sucre !
19.90 € 26.85 €
Voir le produit

Les bienfaits du jeûne

Le jeûne a des bienfaits multiples. Ci-dessous les bienfaits essentiels :

  • perte de poids et contrôle de l’appétit
  • amélioration des fonctions cognitives
  • aide à lutter contre certaines maladies (diabètes, hypertension, obésité, surpoids….)
  • retard de vieillissement
  • nettoyage du corps et de l’esprit
  • chez le sportif, augmentation de l’énergie, contrairement à ce que l’on pourrait penser.

Pour conclure

A défaut de jeûner, une légère restriction alimentaire permet également de nettoyer le corps. Pour cela, il suffit de réduire la quantité ingurgitée de matières grasses, le sucre et sel.

Un comportement responsable envers la nourriture permet de renforcer l’organisme et d’optimiser la santé.