L’Importance De Se Muscler En Jeunant

Se muscler en jeunant

Prendre en masse musculaire, perdre de la masse graisseuse sont un avantage aussi bien sur la silhouette que sur la santé du pratiquant. Le jeûne est une habitude alimentaire qui séduit de plus en plus de personnes. Alors musculation et jeûne sont-ils compatibles ? Oui, et peut être même bénéfique lorsque bien exécuté. On vous détaille tout !

Pourquoi est-il recommandé d’effectuer des musculations à jeun ?

Les personnes ont tendance à confondre les « normes » avec ce qu’il y a de plus commun. Cependant, au lieu de suivre une règle préétablie fondée par exemple sur des principes biologiques, elles inventent leur propre norme issue de ce qu’elles observent et de ce qu’elles jugent correct. Dans l’univers du fitness, il existe plusieurs normes à respecter.

 

Certains individus prennent 6 à 7 repas par jour et font du fitness. Cela cause des ballonnements ainsi qu’une baisse d’énergie considérable. Aussi, des éruptions cutanées peuvent surgir. Il est recommandé de manger moins lors de l’exercice de la musculation pour être beaucoup plus à l’aise durant la séance de musculation.

 

Afin d’obtenir l’énergie nécessaire à la réalisation du fitness et de la musculation, il est fortement conseillé de ne manger qu’en cas de faim. Le but est tout simplement de remplir partiellement l’estomac lorsqu’il est vide. Il s’agit d’une norme à suivre. C’est le discours scientifique à tenir. Par contre, la science moderne a tout changé en remplaçant cette pensée par une approche plutôt religieuse et dogmatique. La plupart des gens à tendance à penser que manger beaucoup fournissent la force dont le corps a besoin pour pratiquer l’activité sportive. Pourtant, c’est faux ! Manger absorbe de l’énergie. La digestion interne requiert assez de force pour être réalisée. De ce fait, au lieu d’avoir suffisamment d’énergie pour effectuer cette activité physique, l’énergie est dépensée dans la digestion des aliments. Il est primordial de savoir également que le développement des muscles et des tissus nécessite aussi de l’énergie. Cependant, manger gaspille la force nécessaire au fitness et à la croissance musculaire et tissulaire.

 

RECOIS GRATUITEMENT LE GUIDE COMPLET DE LA NUTRITION SPORTIVE

 

Retrouve dans ce Guide toutes les informations essentielles à connaître sur la nutrition (nutriments, superaliments, IG..) pour atteindre ton objectif de sèche ou de prise de masse !

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Contrairement aux pensées humaines, jeûner permet de multiplier la production d’hormones de croissance. Il consiste à produire massivement du « bdnf », un élément responsable de la croissance neurotrophique. Il accroît également la sécrétion de sucs digestifs et d’enzymes au niveau du pancréas tout en baissant la résistance à l’insuline. Donc, il faut arrêter de croire que la réalisation du fitness et de la musculation requiert une grande quantité d’aliments pour avoir l’énergie nécessaire.

 

Au contraire, pratiquer du fitness à jeun est beaucoup plus efficace pour gagner beaucoup de muscles. Manger peu reste le secret du succès de la musculation.
Il n’est plus question de se fier à qui a tort ou qui a raison. La plupart des pratiquants du fitness croient toujours que manger génère de l’énergie. Ils ont tort de penser ainsi. En effet, plus l’organisme digère, plus la force diminue. Donc, il n’en reste que peu pour dépenser à la musculation. Il faut éviter de se gaver, cela nuit à la santé. Il s’avère que manger régulièrement permet de gagner en masse. Il paraît qu’il faut consommer de protéines pour développer rapidement les muscles. Ces hypothèses ne sont pas complètement fausses mais il existe d’autres moyens plus efficaces. L’apport protéique consiste à augmenter le taux d’insuline, une hormone anabolisante. La production d’insuline accroît également lors du jeûne et des repos. Cependant, il est conseillé d’éviter de surcharger le corps avec la consommation de protéines. Cela provoque des effets indésirables sur la fonction rénale. Il serait raisonnable de ne plus prendre des suppléments de protéines. Il suffit juste de se reposer et d’équilibrer son régime alimentaire pour en avoir assez. Le jeûne et le repos demeurent les meilleurs facteurs de charge protéiques.

 

Il faut arrêter de penser qu’ils fatiguent. La seule façon de découvrir les résultats c’est d’essayer.

Ketophedrine Ultimate Fat Burner
Eric Favre Nutrition Expert
27.90 €
Ketophédryne® est un brûleur de graisses conçu avec 9 actifs pour augmenter la thermogénèse, déstocker et oxyder les graisses2, idéal en période de sèche. Formulé spécifiquement pour éviter la fatigue...
Voir le produit

Qu’est-ce qu’il faut faire 

La nouvelle habitude de compenser l’énergie en mangeant régulièrement avant le fitness n’est pas efficace. Au lieu de puiser de l’énergie, le corps en perd en digérant. C’est une perte inutile de grande quantité d’énergie. En gros, cela s’appelle ramer à contre-courant donc piétiner et rester à un stade sans avancer. Il ne faut donc plus s’étonner si la pratique du fitness et de la musculation ne donne aucun résultat satisfaisant. Il est primordial de comprendre avant tout le mécanisme du corps humain afin de prendre les bonnes décisions. A vrai dire, chaque individu doit respecter les besoins de son organisme pour ne pas risquer d’endommager quoi que ce soit. S’il faut déployer des efforts, autant viser des résultats satisfaisants. Ce serait déjà mieux de commencer par l’arrêt des surcharges. Il est conseillé d’essayer de sauter un repas pour voir à quel point l’énergie augmente.

 

Les suppléments d’hormones de croissance ne sont vendus que pour du commerce mais à vrai dire, ils ne fonctionnent pas. En prendre va à l’encontre des mécanismes naturels. Il est prouvé à l’appui de certains témoignages que la pratique du fitness sans prendre des repas apporte des meilleurs résultats.

Le contraire ne permet pas de gagner des muscles. L’idéal serait de ne prendre qu’un repas à toutes les 48 heures pour favoriser la croissance des muscles. Mais pour y parvenir, il faut commencer petit à petit.