Le Sport Chez Les Séniors

À la retraite, lorsque toute activité professionnelle prend fin, on a envie de rester actif et énergique. Cela implique de trouver des occupations qui fassent travailler le corps.

 

  Pratiquer une activité physique régulière est essentiel lorsqu’on prend de l’âge, car cela prévient différentes maladies auxquelles sont exposées les séniors. Près de 50 % des personnes âgées de plus de 60 ans s’y sont déjà mis. L’Organisation Mondiale de la Santé recommande d’ailleurs aux plus de 50 ans de pratiquer 150 minutes d’activités d’endurance par semaine (soit 2h30 de sport/semaine). 

 

La santé et le bien-être sont les principales préoccupations de tous, pratiquer le sport en toute sécurité  et dans une ambiance conviviale sont donc fondamentaux.

Les avantages du sport pour les séniors

La masse et la force musculaire d’une personne baisse de 40 à 50 % à partir de 50 ans. Aussi, à cet âge-là, les os se fragilisent, on s’essouffle plus rapidement, et les risques de chute augmentent. Pratiquer du sport aide à lutter contre ces méfaits.

 

 En effet, en exerçant une activité physique, les personnes âgées sont plus souples, et ont des muscles et des articulations plus solides. Cela diminue aussi les risques de fragilité osseuse ou ostéoporose. 

 

Les séniors pratiquant le sport sont plus endurants, car leur cœur, leurs poumons et leur circulation sanguine fonctionne mieux. Il a d’ailleurs été prouvé que la pratique sportive augmente la durée de vie.

 

RECOIS GRATUITEMENT TON GUIDE COMPLET DE LA MUSCULATION

 

Il contient toutes les informations pour atteindre ton objectif (anatomie, exercices, méthodes d’intensifications d’entraînements, métabolisme,..) de prise de masse et sèche !

Les conseils pour pratiquer du sport en toute sécurité

Il faut veiller à ce que le sport pratiqué corresponde parfaitement aux conditions et capacités physiques de chacun afin d’éviter toute blessure. En effet, les fractures chez les séniors sont fréquentes, mais difficiles à soigner. Il est donc primordial de les éviter.


Cerner son profil physique

Avant de se lancer dans une activité physique quelconque, faire une évaluation des aptitudes sportives s’impose. Parmi les séniors, on distingue ceux qui sont en excellente condition physique. 


On trouve parmi eux d’anciens sportifs de haut niveau, pouvant suivre le même rythme et pratiquer les mêmes exercices que les jeunes adultes, voire plus. Ils ont un large choix d’activité, puisqu’ils sont presque capables de tout. Les exercices de musculation sont par exemple faits pour eux. 


Puis, il y a ceux qui sont en bon état physique. Ils ont toujours pratiqué une activité physique modérée et peuvent pratiquer les exercices classiques en sport. Plusieurs exercices sont envisageables : natation, vélo, randonnées, danse de salon, etc


Enfin, il y a les nouveaux dans le monde du sport. Pour eux, les conseils et le suivi d’un professionnel sont nécessaires pour qu’ils puissent faire des exercices progressivement, sans risque de blessure.


Evaluer son état de santé

Il est clair qu’un examen médical doit être fait avant tout effort intense. Si un sénior souffre de troubles d’équilibre, de pathologies chroniques ou aigues, il est primordial de consulter un professionnel de la santé qui pourra évaluer lui-même les activités les plus adaptées. 


C’est aussi le cas pour les personnes qui prennent des médicaments. Ils doivent faire l’objet d’un suivi régulier afin d’éviter tout accident.


Respecter les consignes des professionnels

Les consignes données par les professionnels, en termes d’échauffement, de temps de repos, ou autre sont ici plus importantes que jamais. 


En effet, les séniors se blessent facilement, mais se soignent difficilement. Ne pas respecter les conseils peut causer de graves accidents.


Il ne faut pas s’entraîner lorsqu’il fait trop chaud ou trop froid. Il est recommandé de s’échauffer 10 à 20 minutes avant un effort intense, particulièrement en basse température. Il faudra alors augmenter cette température, par une course lente, des flexions, etc. 


Aussi, il ne faut pas oublier de s’hydrater avant et après l’effort. Porter des vêtements qui mettent à l’aise et qui sont adaptés aux exercices est tout aussi important. Lorsque la séance d’entraînement est terminée, un retour au calme  sera très bénéfique. 


Les recommandations en termes de fréquence et de durée d’entraînement sont aussi à suivre à la lettre.

Lean Gainer
Lean Gainer - Protéines natives pour prise de masse progressive et contrôlée - Saveur Vanille 2 Kg
48.95 €
Voir le produit
Artiroxyne<sup>®</sup> - Programme bien-être spécial articulations<sup>1</sup>
Avec Artiroxyne (Arthroxyne®) soulagez votre douleur aux articulations !
27.90 €
Voir le produit
Vitamine D3
Ensoleillez votre quotidien !
12.90 €
Voir le produit

S’amuser en pratiquant du sport

Les activités physiques ne doivent pas être vues comme des corvées dont il faut se débarrasser afin de rester en bonne santé.

 

 Elles doivent être pratiquées dans un milieu convivial et sécurisant, dans la gaieté et la bonne humeur, et favorisant la socialisation. Optez donc pour les sports qui permettent de communiquer entre plusieurs personnes partageant la même expérience. 

 

Pour que cela ne devienne pas trop monotone et lassant, progresser dans le sport pratiqué  est important. Il faut donc se fixer des objectifs pour constater ces progrès. . Il faut rester à l’écoute du corps, c’est-à-dire réaliser une activité qui plaît et qui est accessible aux aptitudes physiques.

 

 L’intensité des exercices doit correspondre au potentiel individuel, afin de maintenir la force, et même de s’améliorer. Pour un sénior de haut niveau, par exemple, de simples exercices de marche ne suffiront pas. Pour un ancien sédentaire, il faut veiller à ne pas réaliser des gestes trop violents.