Combien De Répétitions Et De Séries Pour Atteindre Ses Objectifs ?

Dans le monde de la musculation, c’est la première question qu’il faut poser avant de s’aventurer dans les différentes séries d’exercices. Une question importante car c’est en fonction de la réponse obtenue que doit se dérouler le reste.

Chaque personne désirant s’introduire dans le monde du sport doit déterminer elle-même ses objectifs, le nombre de poids à perdre, les parties du corps à renforcer etc. Pour cela, il est préférable de voir avec quand même des professionnels dans la matière, juste pour avoir la confirmation des exercices à faire. Il existe certes, plusieurs méthodes sur Internet, des solutions accessibles à tout le monde mais attention, celles-ci ne sont pas forcément adaptées à chaque personne.

En voulant trouver les méthodes adaptées sur Internet, les risques sont énormes. Les entraînements proposés sur les sites internet ne sont pas forcément ceux qui vous faut. Dans ce domaine, même l’âge compte. Les exercices sont adaptés en fonction de plusieurs paramètres et s’effectuent selon les conditions physiques de chacun. Les antécédents et pathologies éventuelles sont souvent les causes des prises de poids.

Dans cette quête, il n’y a pas que la perte ni la prise de poids qui est touché, l’augmentation de la force, de la vitesse, de l’explosivité et l’amélioration de la souplesse, etc. font partie de la course.

Alors comment s’y prendre ?

Il est conseillé de procéder autrement. Effectuer le choix en fonction de ses objectifs plutôt que l’inverse. Dans le cas d’un besoin de prendre de la masse, il est indispensable de procéder à une charge progressive, allé petit à petit tout en gardant la forme d’exécution irréprochable. Dans ce cas-là, la fourchette de reps sera vraisemblablement entre 6 à 10 reps entre 70 et 80% de l’1RM (répétition maximale). Pour ce faire, il est recommandé de produire la tension maximale possible au sein du muscle et travailler en prenant le plus lourd possible. Il est tout de même bien de préciser qu’il s’agit des muscles ici non des tendons.

 

RECOIS GRATUITEMENT TON GUIDE COMPLET DE LA MUSCULATION

 

Il contient toutes les informations pour atteindre ton objectif (anatomie, exercices, méthodes d’intensifications d’entraînements, métabolisme,..) de prise de masse et sèche !

Pour les débutants, il est conseillé d’aller progressivement

Avis aux débutants dans le domaine, il est vivement conseillé de commencer le travail par des charges moins lourdes. L’intensité sera augmentée au fur et à mesure du progrès et selon les séances effectuées. Les répétitions des séries également seront déterminées tout au long des entraînements.

 

Les débutants devraient savoir jongler avec les différentes techniques à disposition en suivant une à une les explications données. Il ne faut pas oublier que dans cette longue marche, l’alimentation, l’éventuel supplément de nutrition ainsi que le rythme de vie figurent parmi les entraînements. Il faut que tout ceci soit adéquat afin d’atteindre bien comme il faut les objectifs.

Voici quelques astuces à ne pas oublier durant l’entraînement. Il est formellement interdit de travailler les cuisses avec des charges lourdes le lendemain d’un exercice intensif du dos surtout quand les exercices sont polyarticulaires. Tenter de faire des maxi en période de restriction calorique aussi n’est pas adapté. Il existe bien une logique de récupération et de planification de l’entraînement et c’est à respecter scrupuleusement pour un bon résultat.

Comment faut-il gérer le volume de son entraînement ?

Les années et les expériences acquises dans le domaine contribuent énormément à cette aventure. L’enjeu est de taille. Car c’est la pratique qui fait progresser. Mais ce dur labeur doit toujours être accompagné d’une panoplie de rituel, mais rien de méchant non plus, notamment la morphologie, l’alimentation et le mode de vie, etc. De nos jours, les athlètes ont souvent recours à des dopages pour accélérer les processus dans leur culture de masse.

Malgré cette dérive, et d’ailleurs dans ce domaine, il n’y a pas d’obligation ni de règle précise en ce qui concerne le volume d’entraînement. Surtout si les pratiquants exécutent des pratiques naturelles. Ainsi la fondation de ses entraînements tourne autour des charges qu’ils peuvent maîtriser avec bien évidemment des exercices polyarticulaires. Il faut bien noter que les exercices intensifs et difficiles ne seront de courtes durées et parfois sans résultat apparent.

Iso Zero 100% Whey Protéine
Eric Favre Nutrition Expert
61.90 €
ISO ZERO est constituée de 85% de protéines de whey (WPI, WPC), l’une des plus pures sources de protéines. Ces 85% de protéines proviennent uniquement de la whey : sans ajout d’acides aminés synthétiques, ni collagène, ni gluten (100% from whey)....
Voir le produit

Quelques exceptions à la règle

Il est indispensable de savoir que les efforts dépensés dans les différentes séries d’entraînements prolongées ne servent pas à grand-chose. C’est totalement un échec musculaire. Il conduit juste à l’épuisement des réserves de glycogène, de protéines dans les muscles. Cela diminue le bon fonctionnement du système nerveux et hormonal. Donc, afin d’avoir des bons résultats, il est impératif de faire une phase de récupération post séance. Cette période est essentielle pour pouvoir doubler d’efforts pour les prochaines séances et de pouvoir augmenter peut-être la charge à prendre.

La réalité vue de plus près

Cette pratique de la culture de masse ou culture physique ne peut passer à côté de la participation active et la bonne volonté de celui qui la pratique. Il est en effet dure d’avoir des ressentis durant les séances d’entraînements. Mais il n’est pas impossible de réaliser cette pratique. Il faut juste de quelques intelligences et de documentations pour y remédier. Consulter des personnes expérimentées dans le domaine pour s’échanger de méthodes dans la pratique.

Il est conseillé d’opter pour la pratique naturelle, les résultats seront certes plus longtemps avant de se mettre au grand jour mais c’est plus sûr et plus efficace. Les meilleurs résultats s’obtiennent petit à petit et les charges lourdes se feront en fonction des étapes déjà parcourues pendant l’entraînement. Le plus important c’est de savoir s’offrir le temps pour une récupération, qui doit être suffisante et surtout éviter de faire un surentraînement.