Associer Musculation Et Sport D’Endurance

Peut-on concilier musculation et sport d’endurance ? Et si c’est possible, comment les combiner pour que les effets de l’un ne viennent pas piétiner ceux de l’autre ? En effet, de nombreuses théories relatent le fait que musculation et sport d’endurance sont deux disciplines et donc deux objectifs à ne pas combiner. Et certains pratiquants de la musculation refusent catégoriquement de pratiquer des exercices d’endurance par peur de réduire leur masse musculaire. Il y a également des pratiquants qui préfèrent ajouter des séances d’endurance à leur programme de musculation pour améliorer leur performance.

Musculation et sport d’endurance : deux disciplines, deux objectifs

La musculation est une activité physique anaérobie. Son principal objectif est de grossir les muscles par le biais des contractions musculaires. Elle doit être pratiquée régulièrement pour avoir des résultats concrets. En musculation, on cherche à développer la masse musculaire le plus vite possible, par l’augmentation de la synthèse protéique. Plus on réalise des exercices de musculation, plus les muscles s’habituent à la pratique ; tout comme le système nerveux d’ailleurs.

 

 

De son côté, le sport d’endurance est un exercice physique qui vise à travailler et à améliorer le fonctionnement du système cardiovasculaire. On définit l’endurance comme étant l’aptitude d’une personne à maintenir un effort d’une certaine intensité, pendant une durée prolongée.

La musculation et le sport d’endurance se diffèrent dans la durée des entraînements. Afin de ne pas endommager les muscles, les exercices de musculation se pratiquent dans une durée plus courte, avec une intensité de travail très élevée. Quant au sport d’endurance, il doit durer assez longtemps pour pouvoir améliorer l’endurance et la tonicité du sportif. Plus le travail d’endurance dure, plus la production de cortisol est élevée. Or le cortisol est un élément néfaste à la prise de masse. C’est la raison pour laquelle certains pratiquants de la musculation hésitent à faire des sports d’endurance.

 

 

La musculation et le sport d’endurance se diffèrent également par le type de fibres utilisés durant l’exercice. Pour que les contractions musculaires touchent les muscles en profondeur, l’organisme doit faire appel aux muscles rapides. Les exercices d’endurance, quant à eux nécessitent l’utilisation de fibres lentes. Fibres lentes et fibres rapides ne se produisent pas en même temps. Quant l’organisme fait un effort physique, il a recours aux fibres lentes en premier lieu. Quant l’intensité des efforts augmente, les fibres lentes sont fatiguées, alors l’organisme doit utiliser les fibres rapides. L’utilisation des fibres lentes ne permettent pas un quelconque développement de la masse musculaire. Or un sport d’endurance ne nécessitera jamais un recours aux fibres rapides. A cet effet, il en permettra les muscles de se développer correctement.

 

RECOIS GRATUITEMENT TON GUIDE COMPLET DE LA MUSCULATION

 

Il contient toutes les informations pour atteindre ton objectif (anatomie, exercices, méthodes d’intensifications d’entraînements, métabolisme,..) de prise de masse et sèche !

La musculation dans le sport d’endurance

Même si la musculation et le sport d’endurance sont totalement différents, ces deux disciplines peuvent être pratiquées ensemble. Mais pour que cela fonctionne, le sportif doit se fixer des objectifs bien définis. Veut-il travailler l’endurance ou veut-il grossir les muscles.

Si le sportif veut améliorer sa performance et son endurance, il doit prioriser les exercices liés au sport d’endurance. Les séances de musculations doivent donc être utilisées comme un sport complémentaire. A ce titre, la musculation aidera le sportif à tonifier ses muscles, afin que ces derniers puissent tenir et ne pas fléchir durant les séances d’endurance. En renforçant les muscles, il permettra au sportif de réduire les risques d’accident durant les séances d’exercice ou les compétitions de haut niveau. Pour un adepte des sports de combat par exemple, la musculation est nécessaire pour améliorer la performance du sportif. Un développement musculaire important est indispensable dans cette discipline, afin de mieux supporter les coups et contre attaquer par la suite.

C’est également le cas pour l’athlétisme. Une bonne vitesse nécessite des muscles renforcés et bien tonifiés. Le programme d’entraînement des athlètes contiendra alors des séances de musculation, modérées, et qui ne doivent pas s’interférer avec les exercices d’endurance.

Maltodextrine - Boisson de préparation
Eric Favre Nutrition Expert
20.90 €
Vous pratiquez un sport de haute intensité et vous avez besoin d’un regain d’énergie ? Choisissez la maltodextrine Eric Favre pour vous booster ! Principalement utilisée pour les sports d’endurance, la maltodextrine a également un fort intérêt en...
Voir le produit

Le sport d’endurance en musculation

La plupart des pratiquants recherchent la prise de masse en musculation. Ceci n’est pas pour dire qu’on n’a pas besoin de l’endurance dans cette discipline. Le sport d’endurance intervient dans la musculation dans la mesure où il travaille l’endurance des muscles pour pouvoir supporter de lourdes charges pendant un certain temps. Pour développer la masse musculaire, chaque exercice de musculation doit être exécuté de manière lente et précise. Ce qui demande de la force et de l’endurance de la part du muscle ou du groupe de muscles travaillé. Aussi, la répétition des séries d’exercice de musculation exige également de l’endurance.

Comment concilier musculation et sport d’endurance ?

Dans plusieurs disciplines sportives, il est nécessaire de combiner la musculation et le sport d’endurance. On peut très bien tirer avantage de l’association de ses deux disciplines. Mais pour que cela marche, le pratiquant doit se concentrer sur ses objectifs.

 Si la priorité du sportif est de grossir ses muscles, il doit prioriser les exercices de musculation, en utilisant le sport d’endurance pour améliorer son endurance musculaire et pour avoir une meilleure santé cardiovasculaire. A ce titre, le sport d’endurance doit être pratiqué à deux ou trois séances par semaine et pas plus. Aussi, il ne doit pas être exécuté le même jour que les exercices de musculation afin de permettre aux fibres rapides de bien travailler. Pour un débutant, il est conseillé de renforcer son endurance et sa tonicité avec des exercices d’endurance. Cela, afin d’aider les muscles à supporter plus facilement les exercices qu’ils auront à accomplir et les charges à porter.

Si l’objectif du pratiquant est d’améliorer son endurance et sa tonicité, il doit prioriser les exercices d’endurance. Ces derniers doivent occuper la majorité de son emploi du temps. Les exercices de musculation vont aider le pratiquant à renforcer uniquement les muscles, sans pour autant les grossir excessivement. Il s’agit donc de se muscler afin d’avoir un organisme qui pourra supporter le sport d’endurance. Les muscles et les articulations étant renforcés, le pratiquant pourra éviter les éventuels accidents musculaires et articulaires. Il est donc important de faire un choix et de se fixer des objectifs afin de ne pas perdre du temps et de l’énergie pour rien.

BCAA +15 Myoprogen
BCAA +15 Myoprogen - Saveur mangue pour favoriser la récupération des muscles
21.23 € 25.90 €
Voir le produit
Energy stick bio
Barre énergétique Bio Vegan
0.00 €
Voir le produit