Les Organes Cibles De La Detox

Vous trouverez ci-dessous tout un travail de synthèse, concernant les principaux organes ciblés lors d’une cure DETOX.

Les processus d’élimination à bien comprendre afin de réussir à évacuer les toxines

Il y a 2 catégories de déchets qui peuvent nuire l’organisme ; et il y a 5 organes qui peuvent les éliminer (organes de la détox ou émonctoires) qui vont être évoqué dans cet article.

 

  • Deux types de toxines qui peuvent polluer l’organisme

Avant d’entamer le sujet sur les organes d’élimination de toxines par lesquelles l’organisme se débarrasse de ses déchets, il faut connaître d’abord les 2 types de déchets qui peuvent encrasser l’organisme, qui sont « les colles » et « les cristaux ».

Le biologiste Pierre Valentin Marchesseau (1911-1994), le propagateur de la naturopathie en France, a classifié les toxines du corps en « colles » et « cristaux ». D’après lui et ses relèves, dont le 1er fut probablement Hippocrate (420-370 avant Jésus Christ), le père de la médecine moderne, cette maladie est due à l’encrassement des liquides qui circulent dans le corps humain (sang, lymphe, intracellulaire, liquide et extra). Ces liquides constituent ce qui est appelé « terrain ». Lorsqu’il existe une dégradation du terrain causée par l’encrassement organique, il y a une perte de santé physique et psychique.

 

D’où viennent « les colles » ?

Les colles n’ont pas de forme définie car ce sont des substances molles, visqueuses, gluantes, élastiques, arrondies et peuvent être plus ou moins épaisses.

Bien qu’elles ne soient pas agressives pour les tissus organiques, leur masse et leur épaisseur par contre, peuvent gêner la circulation des différents liquides dans le corps (sang, lymphe, liquide intra ou extra cellulaire), voire même boucher les vaisseaux sanguins. 

Il existe aussi, des colles qui peuvent gêner les voies respiratoires, comme les crachats, les glaires, les mucosités, pouvant être évacué en se mouchant.

Ces colles sont des substances d’origine lipidiques, qui signifie qu’elles sont dues à des graisses (cholestérol, graisses saturées), et d’origine glucidique due aux résidus d’amidon mal digéré. Elles sont aussi formées de cellules mortes (issues du renouvellement cellulaire) et de cadavres bactériens (bactéries neutralisées par le système immunitaire).

 

Et « les cristaux » ? 

Contrairement aux colles, les cristaux ont une forme structurée. Ils sont agressifs et irritants pour les tissus, car ils ont un caractère coupant et dur. Cela peut donc causer des blessures et créer de l’inflammation (comme dans la « goutte » avec ses cristaux d’urate de sodium). Une lésion peut être causée, lorsque leur contact est prolongé.

Ils sont présents aussi dans les articulations, qui peuvent également s’y entasser, les enflammer et les bloquer après.

La transformation des protéines (acide urique, urée, créatinine, acide oxalique), de celle des graisses (acide acétylacétique, etc.) et des sucres (acide pyruvique, acide lactique), ainsi que de minéraux usés (phosphore, soufre, chlore, etc.) cause la composition des cristaux, c’est-à-dire en grande partie d’origine protéique.

Les déchets dans l’organisme sont classifiés en colles ou cristaux selon leur grosseur et leur solubilité ou pas dans le liquide.

Les colles, de par leur taille, ne peuvent pas traverser de nombreuses membranes qui constituent les tissus, tandis que les cristaux, en étant bien plus petits, le peuvent. 

Les cristaux sont solubles dans un liquide contrairement aux colles qui ne le sont pas à cause de leur constitution gélatineuse.

detox-guide-complet-web

LOGO ERIC FAVRE SPORT

 

RECOIS GRATUITEMENT LE GUIDE COMPLET DE LA DETOX

 

Retrouve dans ce Guide toutes les informations essentielles à connaître pour faire une détox efficace selon ton objectif.


logo eric favre

 

RECOIS GRATUITEMENT LE GUIDE COMPLET DE LA DETOX

 

Retrouve dans ce Guide toutes les informations essentielles à connaître pour faire une détox efficace.

Les 5 organes qui se chargent d’éliminer les toxines

Les 5 organes qui se chargent de l’élimination des toxines sont aussi nommés organes de la détox, ou émonctoire, ou organes filtres dont le foie, les intestins, les poumons, les reins et la peau.

Ce sont ces organes qui prennent en charge de l’évacuation des colles et des cristaux du corps.

D’abord, ils commencent par les filtrer du sang qui les traverse et les transforment après via des enzymes spécifiques, puis les évacuent de l’organisme ; d’où vient son appellation les « portes de sortie » du corps.

Chaque émonctoire est capable d’éliminer et traiter l’une ou l’autre des 2 déchets, hormis la peau, qui est spécialisée dans le traitement des 2. 

  • Il existe donc des émonctoires spécifiques à colles : le foie, les intestins et les poumons
  • Les émonctoires spécifiques à cristaux : les reins
  • Et un émonctoire mixte (colles et cristaux) : la peau.

Chaque organe de la détox peut être boosté pendant le travail de nettoyage. Cela peut se faire à l’aide des outils de drainage, comme des plantes, des légumes et fruits aux vertus détoxifiantes, aussi du sauna, des bains, des lavements, de la chaleur, des massages, des mouvements, etc.

Il faut choisir l’outil de drainage selon le type de déchets à nettoyer (colles ou cristaux), de l’état de l’organe qui peut éliminer le type de déchets visé, ainsi que du niveau de vitalité.

  • Les 3 organes spécifiques à l’élimination des colles : le foie, les intestins et les poumons

Le foie est un organe qui se situe dans la partie supérieure de la cavité abdominale, sous le diaphragme et qui est protégé par la cage thoracique.

Il est possible de toucher qu’un petit bout de sa partie inférieure. Il est irrigué par 2 vaisseaux sanguins. Le sang riche en oxygène lui est apporté par une artère qui provient de l’aorte, et une veine, la veine porte, lui apporte un sang riche en substances nutritives retirées dans le bol alimentaire au niveau des intestins.

Une fois que tout ce sang entre en contact avec chacune des cellules du foie, il va ainsi procéder au prélèvement des substances nutritives, mais aussi purifier les déchets qu’il a.

Les rôles du foie dans l’épuration du sang :

  • Le foie tue les microbes et les virus et neutralise leurs toxines.
  • Il désactive les matières toxiques qui ont été consommés (additifs alimentaires, pesticides, médicaments, etc.)
  • Il vire du sang les cellules mortes, les minéraux usés, les cadavres bactériens, le cholestérol, etc…
  • C’est un organe de nettoyage

Le foie expulse les colles grâce à la présence de la bulle, et il est donc spécialisé dans l’élimination des colles.

Les voies biliaires recueillent cette bile et le stock dans la vésicule biliaire, qui la déverse dans le duodénum (partie supérieure de l’intestin grêle) pendant les moments des repas. L’émonctoire intestinal prendra le relais de ces colles après.

Les intestins mesurent environ 7m, composés de l’intestin grêle et du côlon.

L’intestin grêle prend en charge de l’absorption des nutriments alimentaires, une fois digérés de l’estomac.

Les nutriments (acides aminés, acides gras, vitamines, sucres, minéraux, etc.) arrivent dans le foie à travers la veine porte en traversant la muqueuse intestinale. Une fois transformé, le foie les relâche dans le courant sanguin pour la distribution au reste de l’organisme.

  • Il faut noter qu’en temps normal, la muqueuse intestinale sélectionne et ne laisse que des molécules bien digérées dans le sang. Les résidus toxiques et les grosses particules mal dégradées sont évacués avec les selles. N’empêche qu’il est possible que cette muqueuse puisse se modifier et devient perméable. Et cette perméabilité cause un gros facteur d’encrassement corporel.

La perméabilité peut être causée par l’intolérance alimentaire, l’alimentation inadaptée, les substances chimiques, les médicaments, le stress, etc., en gros tout ce qui peut être cause de l’inflammation digestive.

Les dernières transformations des matières sont effectuées dans le côlon. Les bactéries locales attaquent surtout les fibres alimentaires et les nutriments cueillis rejoignent le foie en traversant la veine porte. Et le reste, c’est-à-dire les résidus inutilisables ou non digéré deviennent les substances fécales qui vont sortir du corps. 

  • À noter que la constipation est aussi une cause d’encrassement organique car les particules sont réabsorbées et rejoignent le flux sanguin jusqu’au foie. Pour éviter donc une grosse réabsorption intestinale de toxines, il faut régler les facteurs qui causent la constipation. À savoir que les intestins qui fonctionnent bien se vident 1 à 2 fois par jour. Et dans le cas où, ils ne se vident qu’une fois tous les 2 à 3 jours, c’est déjà un signe d’une constipation (mauvaise élimination intestinale). 

Les poumons aident le corps à respirer. L’air aspiré arrive aux poumons au niveau de ses alvéoles et les traverse pour regagner la circulation sanguine. Tandis que le gaz carbonique et les autres déchets volatils prennent le chemin contraire pour sortir du corps lors de l’expiration.

Les poumons ont donc le rôle de purifier les déchets gazeux et principalement du gaz carbonique.

En effet, ils possèdent des cils au niveau de leur muqueuse et cela empêche l’intrusion des poussières pendant l’inspiration. Ils excluent également les déchets semi- solides comme les glaires, les crachats, qui sont aussi des colles qui sont causées par une alimentation trop grasse, trop sucré, en amidon (pain, pâte, céréale, etc.) et surtout trop abondante. 

  • À savoir que pour faciliter l’oxygénation, l’évacuation du gaz carbonique ainsi que les colles, il faut faire de l’exercice physique
  • L’émonctoire particulier pour éliminer les cristaux : les reins

Le corps humain possède 2 reins. Ils se placent de chaque côté de la colonne vertébrale en bas des dernières côtes.

Les reins filtrent le sang et constituent l’urine après la filtration. Et cette dernière est composée de 95% d’eau sur 1,5l par jour. Le reste est les déchets cristaux autrement dit : l’urée, l’acide urique, la créatinine, les sels minéraux, etc…

Après sa constitution, la vessie conserve l’urine en attendant son expulsion lors de la miction.

Si le corps manque d’hydratation, le débit de la miction est trop faible, et cela va engendrer une douleur lors de l’expulsion des cristaux.

Cela peut provoquer une irritation ou même une blessure de la muqueuse du système urinaire. Et peuvent même former des calculs.

  • Une petite précision cornant les calculs : les calculs rénaux sont surtout constitués de déchets cristaux, tandis que les calculs biliaires sont composés de colles. 

A savoir aussi que la filtration sanguine par les reins dépend du mécanisme de la pression du sang. 

La filtration est idéale lorsque la pression sanguine est normale.

S’il y a une baisse de tension, la filtration est affaiblie et provoque une rétention d’eau et de l’œdème dues au manque d’expulsion d’eau absorbée.

Et s’il y a une hausse da tension, l’évacuation de l’urine est abondante.

  • L’unique émonctoire mixte : la peau

La peau est un des organes les plus importants du corps humain. Chez un adulte, la peau représente 1,8 m2 et pèse 4,5 kg.

Elle est constituée de 3 couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme, la couche la plus profonde. 

L’épiderme est la partie qui protège la peau. Les renouvellements de la peau et la réparation des lésions se font au niveau de la couche profonde, la couche basale. 

L’élimination des colles via le sébum à l’aide des glandes sébacées se trouve au niveau du derme, qui est le siège de l’activité épuratoire mixte. Aussi se trouvent les glandes sudoripares spécifiques pour éliminer les cristaux via la sueur.

Le sébum est composé de corps gras et de substance protéique qui provient de la régénération des glandes sébacées elles-mêmes. Et la sueur est un mélange d’eau, de chlorure de sodium, des déchets azotés (urée, acide urique) comparables avec de l’urine diluée.

Quant à l’hypoderme, c’est la couche de la peau la plus profonde. Elle est constituée en grande partie de cellules adipeuses.

Elles conservent les graisses en vue de leur utilisation.

Elles peuvent également accumuler des déchets qui se mélangent avec cette graisse, donnant naissance à la cellulite.

Quand l’élimination des colles se fait grâce au foie, l’intestin, les poumons et les glandes sébacées, les reins et les glandes sudoripares de la peau, eux sont chargés de supprimer les cristaux.