Musculation : Oubliez le Concept du No Pain No Gain

Avec toutes les publicités et les vagues d’idées qui circulent concernant la musculation, les pratiquants se font de plus en plus d’illusions sur ce qu’est réellement le développement musculaire. On a toujours cette manie de se comparer avec les pratiquants professionnels, on veut les rassembler, tant dans la forme du corps que dans les techniques utilisées par ces derniers pour avoir sculpté un corps de rêve. Ce qui est tout à fait normal car si ces professionnels ont atteint ce niveau, c’est qu’il y avait un réel travail qui a été accompli, et bien sûr ils ont dû y passer beaucoup de temps. Ce qui différencie les professionnels des débutants de la musculation, c’est cette manie de vouloir précipiter les choses, on veut aller encore plus vite dans le développement des muscles. On force sur les séances de travail, sur le régime alimentaire adopté car on pense que plus on fait des efforts, plus les muscles vont pousser plus vite. Ce qui est totalement faux. Pour se développer normalement, les muscles ont besoins de certains critères : une bonne hygiène alimentaire et des séances d’exercices adaptées à chaque muscle à développer, des repos, mais surtout une bonne condition mentale et psychologique du pratiquant. Voici quelques-unes des clés de la progression.

Musculation : la bonne condition morale à avoir

Dans l’univers de la musculation, le no pain no gain est une devise majeure. Elle indique pourquoi et comment il faut s’entraîner. L’objectif de chaque pratiquant est de travailler durement, en se faisant mal, parce que c’est le seul moyen  de se muscler le plus rapidement. Pour ce faire, le pratiquant se livre un combat sans faille, dans lequel, son adversaire est lui-même. Il faudrait se vaincre soi-même pour réussir, et dans cette optique, tous les moyens sont bons pour parvenir à son propre but. Si un pratiquant n’adopte pas cette mentalité, il passerait pour un faible devant les autres, et aucun pratiquant de la musculation n’accepterait de se faire passer pour un faible. On veut toujours se montrer fort, héroïque et viril. Cette mentalité adoptée par les pratiquants leur fait oublier que forcer sur la musculation peut entraîner divers problèmes : des problèmes de cœur, de tendons, d’articulation, de colonne vertébrale, épuisement pour le pratiquant. Aussi, l’usage des stéroïdes provoquent des problèmes psychologiques tels qu’agressivité, dépression, repli vers soi… Est-ce vraiment cela que l’on recherche en pratiquant un sport aussi complet que la musculation ?

La bonne méthode à utiliser dans le domaine de la musculation est la suivante : elle a pour objectif de bannir toute forme d’autodestruction du pratiquant en éliminant le slogan «no pain no gain » du quotidien de ce dernier. A la place de la compétition et de l’affrontement avec soi-même, le pratiquant devrait plutôt coopérer avec son propre corps pour optimiser les résultats de ses efforts. On remplace donc le terme « no pain no gain » par l’efficience. Il n’est pas question de bannir définitivement la brutalité avec soi-même, mais plutôt de viser les aspects totalitaires de ce dernier. Il faut donc être dur avec soi-même, se fixer des objectifs réalisables, mais un peu moins. Un stress très élevé et permanent est tout à fait contre-productif. Il s’agit désormais de ne plus vouloir compenser par la violence son sentiment d’impuissance, ni de vaincre ses faiblesses en étant dure avec soi-même. Il faut les dépasser en inventant des accords de coopération avec soi-même.

 

RECOIS GRATUITEMENT TON GUIDE COMPLET DE LA MUSCULATION

 

Il contient toutes les informations pour atteindre ton objectif (anatomie, exercices, méthodes d’intensifications d’entraînements, métabolisme,..) de prise de masse et sèche !

Oublier le concept du no pain no gain pour mieux s’entraîner

Faire le mieux, avec le moins, tel doit être l’objectif de chaque pratiquant durant les séances de travail de musculation. Le but de la musculation n’est pas de fatiguer le corps après chaque séance, mais plutôt de faire travailler efficacement chaque muscle afin qu’il se développe normalement. Pour qu’il soit productif, un entraînement ne doit pas être nécessairement exténuant ni  douloureux. On ne doit pas chercher la fatigue mais plutôt l’amélioration de la performance. Si les pratiquants augmentent le nombre de série accomplie lors d’un exercice, ce n’est pas pour fatiguer davantage les muscles, mais plutôt pour améliorer leur performance en augmentant le taux de travail qu’il peut accomplir sans pour autant blesser ni trop fatiguer l’organisme. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle après avoir travaillé un muscle ou un groupe de muscles, un pratiquant ne doit plus les retravailler les autres jours qui suivent la séance. Il doit les laisser se reposer et récupérer au moins pour une durée de 48h. Pour mieux s’entraîner il est nécessaire de savoir s’imposer des temps de repos et de récupération pour éviter que l’organisme ne soit blessé ni endommagé par les efforts excessifs.

 

L’intensité de travail accompli par un pratiquant lors d’une séance de musculation doit être influencée par plusieurs critères : son régime alimentaire, le sommeil, les conditions extérieures et les aides chimiques. Une personne normale qui n’est pas assistée par les aides chimiques ne peut pas fournir les mêmes efforts qu’un athlète de haut niveau aidé.

 

Les taux de testostérone dans les deux corps ne sont pas les mêmes, donc les corps ne vont pas récupérer de la même façon.  C’est la raison pour laquelle on conseille toujours aux pratiquant de ne pas croire bêtement aux publicités racontées par les audiovisuels concernant le développement musculaire rapide des athlètes. On ne sait pas exactement quel rythme de vie les professionnels adoptent, ni leur régime alimentaire et suppléments alimentaires favoris. Suivre leur rythme, c’est tout simplement un parcours suicidaire et tout à fait impossible pour les débutants et les habitués de la musculation.

 

Il ne faut pas oublier que plus l’organisme ait le temps de se reposer et de réparer les désagréments provoqués par les derniers exercices, plus il pourra récupérer de force et de résistance pour être plus endurant dans les prochaines séances. De bonnes heures de sommeil ajouté d’un bon apport en calorie et en protéine avec des techniques de musculation bien adaptées, tels sont les alliés de l’organisme pour développer les muscles plus rapidement.

Iron Performance E.A.A
Iron Performance vous permet d’améliorer vos performances et de repousser vos limites
49.90 €
Voir le produit
Pre Workout Booster Explosif Born Of Rage Vegan, Lot de 2
Amélioration de vos performances et réduction de la fatigue avec ce pre workout Born of Rage
26.90 €
Voir le produit
X Pump - ALL IN ONE Pro Series
LA formule "ALL IN ONE" spéciale développement musculaire !
49.90 €
Voir le produit