Les Dips Répulsions Aux Barres Parallèles

La pratique du fitness occupe un rôle très important dans le développement des muscles du corps humain. Les exercices et les mouvements à faire dépendent du muscle concerné. On peut citer les « dips » parmi les exercices de musculation qui consistent à donner une forme aux triceps (partie du bras). Focus sur la pratique des « dips ».

Qu’appelle-t-on « dips » ?

Il s’agit d’une pratique sportive qui consiste à augmenter le volume du muscle des bras appelés « triceps » et d’optimiser son apparence. Cet exercice peut être réalisé à la maison si la personne dispose du matériel nécessaire. Sinon, il peut rejoindre un club de gymnastique ou une salle de fitness. Il est important de souligner que les dips doivent être réalisés en complément des autres exercices qui servent à améliorer l’état du triceps. Donc, il faut l’intégrer dans la pratique habituelle. La pratique des exercices de musculation ne doit en aucun cas être négligée. Tous les pratiquants des « dips » doivent respecter des règles qu’ils soient des débutants ou des pratiquants du bodybuilding. En fait, les « dips » désignent en même temps les deux barres de parallèle sur lesquelles les mouvements sont exercés ainsi que les mouvements pratiqués dessus. Pour faire simple, les « dips » sont tout simplement des exercices de « flexion-extension » très efficaces pour les triceps. Simplement avec cet exercice, les triceps gonflent et deviennent beaucoup plus compacts.

Comment pratiquer les « dips » ?

D’abord, il est essentiel de savoir que les « dips » s’exercent entre des barres parallèles. Pour les réaliser, il faut étendre les bras en s’assurant de pousser sur la paume des mains. Puis, il est nécessaire de maintenir la cage thoracique ouverte puis fixer légèrement le regard vers l’avant. Ensuite, il ne reste plus qu’à plier les coudes et de les déplier. Il est important de bien respecter les positions pour ne pas effectuer des faux mouvements. Lors de la flexion des coudes, il faut baisser le buste jusqu’à un niveau assez bas, presque parallèle au sol. Ajuster les mouvements en fonction du niveau de souplesse du pratiquant. Et pour revenir à la position initiale, il est impératif de contracter les triceps avec beaucoup de force. C’est ainsi que ces muscles réussissent à prendre une jolie forme. Le mouvement est à répéter autant de fois que possible jusqu’à épuisement de l’énergie.

 

RECOIS GRATUITEMENT TON GUIDE COMPLET DE LA MUSCULATION

 

Il contient toutes les informations pour atteindre ton objectif (anatomie, exercices, méthodes d’intensifications d’entraînements, métabolisme,..) de prise de masse et sèche !

Quelques conseils utiles concernant les « dips » et quelques règles à suivre

Lors de la pratique de cet exercice, voici quelques règles à suivre pour le perfectionnement de la pratique et pour obtenir des résultats satisfaisants. Et ce, dans un délai raisonnable. Il est important de savoir que le non respect des règles de la pratique peut causer des blessures.

Dans un premier temps, il faut éviter de descendre trop bas lors de la flexion des coudes dans le cas ou le pratiquant manque de force ou de souplesse. En effet, l’exercice de ce mouvement requiert beaucoup d’énergie ainsi qu’un minimum de souplesse. Ainsi, il est déconseillé de pratiquer les « dips » si la personne est fatiguée. Ce sera tout simplement inutile.
En second lieu, il faut à tout prix éviter de rajouter des poids supplémentaires dans le cas où le mouvement n’est pas encore bien acquis. Cette précaution protège les triceps contre tous les types de dommages comme les déchirures par exemple. Sans oublier bien évidemment qu’une mauvaise pratique peut endommager les muscles et les os. La pratique des « dips » est assez délicate puisqu’ils mettent en jeu plusieurs parties du buste. De ce fait, il est impératif de respecter les règles afin de préserver l’état du corps : les chairs, les muscles et les os.

 

Par contre, si la personne est sûre de maitriser parfaitement les « dips », rien ne l’empêche d’additionner des poids en sus selon sa convenance. En outre, si le pratiquant se sent assez fort pour se lester, il peut envisager de terminer les « dips » par des séries dégressives. Cela lui permettra d’augmenter la difficulté de l’exercice. Ainsi, il devient plus rapide d’obtenir des résultats visibles. Sinon, il existe un autre moyen plus efficace d’accroître l’intensité sans pour autant être obligé d’additionner des poids supplémentaires. Pour ce faire, le pratiquant des « dips » a la possibilité de stopper le mouvement de descente pour une durée de cinq secondes. C’est le principe de variation des tempos.


En gros, les « dips » sont très utiles pour reformer les triceps. En effet, cet exercice physique permet de développer les triceps des deux bras, de les rendre plus massifs et plus jolis à voir.

Iron Preworkout
Eric Favre Nutrition Expert
49.90 €
La gamme Iron Series E.A.A (acides aminés essentiels) est une exclusivité mondiale du Laboratoire Eric Favre® grâce à la présence d’un ingrédient exclusif issu d’une technologie de pointe unique au monde : La...
Voir le produit