Comment Préserver Les Articulations ?

Le corps humain est pourvu d’environ 400 articulations qui opère à sa mobilité ainsi qu’à sa souplesse. En vieillissant, la fonction du corps s’affaiblit et les articulations en subisse les conséquences. C’est à ce moment que les douleurs articulaires surviennent d’après ce que certaines personnes ont tendance à penser. Pourtant, cette maladie touche différents types de public mais non seulement les personnes âgées. Suite à un sondage IFOP « les Français et les rhumatismes >> mené pour l’lnserm et « Ensemble contre les rhumatismes », il a été constaté que 93% des Français déclarent avoir déjà souffert des douleurs articulaires. 1/3 des 18-24 ans en souffrent actuellement. En effet, ce mal peut arriver à tout moment et peut survenir quel que soit l’âge mais notamment il touche les personnes en surpoids et celles qui pratiquent de sport régulièrement et de niveau avancé. Ces derniers se servent excessivement de leurs ligaments et articulations qui provoque en effet un surmenage et cause des microtraumatismes en répétition.

 

Pour une simple définition, l’articulation s’agit de la zone de jonction entre deux ou plusieurs os. Ce sont surtout des ossatures de caractère alambiqué qui sont constituées également de matières variées comme du tissu conjonctif (pour le soutien), du cartilage, des membranes, des ligaments, du liquide (liquide synovial). Il est donc primordial d’en prendre soin puisqu’elle est sollicitée tout au long de la journée et encore plus lors d’une activité sportive.

Quelles sont les causes de la douleur articulaire ?

Pour pouvoir préserver les articulations, il est important tout d’abord de connaître ce qui provoque leurs douleurs. A savoir que ces dernières sont classées en deux groupes distinctifs et les causes et conséquences sont également différents. On peut distinguer les arthrites et les arthroses. La première pathologie provient d’une inflammation ou d’une pestilence avec des aspects aiguës et chroniques. La deuxième est le type qui évolue lentement et peut atteindre toute la famille de l’articulation. Elle est due à la dégradation du cartilage et qui génère des afflictions accentuées aux articulations.

 

Selon le type de douleur, multiples sont les causes des douleurs articulaires.

–          Des causes traumatiques :

Suite à un accident tel qu’une chute ou un choc, liés à un effort capital voire un étirement intense pour les sportifs, les articulations ainsi que ses constituants qui les composent peuvent être affectés.

–          Des causes inflammatoires :

Ici, il s’agit d’une inflammation d’une ou plusieurs joints de l’articulation

–          Des causes mécaniques, relatif à l’érosion de certains tissus qui les constituent.

–          Des causes infectieuses : ce sont des cas qui n’arrivent pas souvent mais certains virus tels que celui de la grippe par exemple peuvent déclencher les douleurs articulaires.

 

Bref, une fois que la présence d’un gonflement ou l’apparition d’une rougeur sont remarqués, il est de règle générale de consulter immédiatement un médecin spécialisé. A noter surtout que si les douleurs sont accompagnées de fièvre, une consultation médicale d’urgence est indispensable. C’est au médecin de déterminer le type de la douleur en faisant le diagnostic de l’origine et de la cause, et cela afin de donner le soin adéquat.

Artiroxyne<sup>®</sup> - Programme bien-être spécial articulations<sup>1</sup>
Eric Favre Laboratoire
26.90 €
ARTIROXYNE® est un complément alimentaire du Laboratoire Eric Favre® à base d’ingrédients sélectionnés. Avec plus de 2035 mg d’ingrédients par prise Artiroxyne® deviendra meilleur allié. Le boswellia contribue à...
Voir le produit

Quelles sont les conséquences de problèmes articulaires ?

Une personne atteinte d’une douleur articulaire est victime d’un manque de souplesse, et perds de mobilité à cause de rigidités. C’est le premier effet néfaste qui arrive le plus souvent. Autre conséquence et non des secondaires, la douleur liée à ces problèmes articulaires. Non seulement elle cause un effet sur le corps de la personne touchée mais c’est qui est encore marquant c’est son impact sur le quotidien. Les douleurs provoquent notamment un manque de sommeil, impactent sur les loisirs, la vie professionnelle ainsi que familiale.

 

RECOIS GRATUITEMENT TON GUIDE COMPLET DE LA MUSCULATION

 

Il contient toutes les informations pour atteindre ton objectif (anatomie, exercices, méthodes d’intensifications d’entraînements, métabolisme,..) de prise de masse et sèche !

Comment donc en prendre soin ?

A noter que pour ce genre de maladie, l’activité physique est fortement conseillée, contrairement à ce que certaines personnes pourraient croire. L’exercice permet de préserver son capital ostéoarticulaire. Aussi, nombreux actifs participent à limiter cette gêne et la douleur associée en agissant à plusieurs niveaux.

 

–          Agir sur le liquide synovial

Le liquide synovial joue un rôle crucial puisqu’il limite la friction des os entre eux et amortit les chocs. L’acide hyaluronique est un composant omniprésent dans l’organisme. Au niveau des articulations, l’acide hyaluronique est présent dans le cartilage et le liquide synovial.

 

–          Consolider le cartilage

Le cartilage tapisse la partie contact des os et joue un rôle d’« amortisseur », il assure une bonne souplesse.

La chondroïtine et la glucosamine agissent en synergie afin de consolider le cartilage et ainsi d’éviter son érosion. La chondroïtine est le constituant majoritaire du cartilage et favorise ainsi sa reconstruction. Il permet également d’inhiber les enzymes responsables de sa destruction. Quant à la glucosamine c’est un constituant minoritaire participant ainsi à la structure du cartilage.

 

–          Limiter l’inflammation

Ce sont, entre autres, les facteurs inflammatoires, qui cause la douleur, provoquant une irritation au niveau des terminaisons nerveuses des articulations.

De nombreuses plantes permettent d’agir sur l’inflammation mais aussi sur les raideurs, telle que le boswellia, l’harpagophytum ou encore la bromelaine.

D’ailleurs, à part l’activité physique, il existe quelques précautions à prendre afin de préserver les articulations :

–          Il est nécessaire d’effectuer des exercices suivis des étirements musculaires, tous les matins au réveil ;

–          Il est aussi conseillé d’utiliser un oreiller bien adapté et de remplacer la literie si nécessaire. A savoir que le sommier et matelas doivent normalement être renouvelés tous les dix ans ;

–          Il faut privilégier les repas moins gras surtout en cas de goutte répétée.

–          S’hydrater en buvant de l’eau au moins 1/2L par jour et stopper également la consommation d’alcool ;

–          Pour les personnes en surpoids, il faut penser à maigrir en suivant des régimes amincissants afin de décharger le poids sur les articulations ;

–          Pour les pratiquants de sport, ne pas négliger l’échauffement, la consommation de l’eau et aussi réduire le rythme des entraînements.