Qu’Est-Ce Que L’Hypertrophie ?

L’augmentation de la force produite par le muscle après un entraînement spécifique de longue durée est due à une hypertrophie des fibres musculaires qui le composent. Cela se traduit par une augmentation de la section transversale du muscle. Sachant que le muscle développe entre 2,5 et 4 kg par cm2 de section transversale on comprend dès lors que toute amélioration de cette surface s’accompagne d’un gain de force et bien sûr de volume musculaire.
Au cours de l’hypertrophie, les éléments contractiles s’épaississent et la matrice extracellulaire* se dilate pour soutenir et renforcer le développement de l’ensemble. Ce phénomène se produit quand le stimulus de l’entraînement est à la fois suffisant et spécifique et que la synthèse des protéines est supérieure à leur dégradation.

QUELS SONT LES FACTEURS QUI INTERVIENNENT ?

Au niveau de l’entraînement, trois principaux facteurs sont susceptibles d’initier l’hypertrophie musculaire : les lésions musculaires – la tension mécanique et le stress métabolique.

Les lésions musculaires

L’exercice peut provoquer des lésions au niveau du tissu musculaire, ces lésions provoquent diverses réactions, comme par exemple l’intervention des macrophages et des lymphocytes qui vont réparer les dégâts. Il s’ensuit des réactions complexes qui vont libérer des facteurs de croissance chargés de réguler la prolifération et la différentiation des cellules satellites** et ainsi d’initier l’hypertrophie.

La tension mécanique

La tension mécanique provoquée par les contractions et les étirements est considérée comme essentielle au développement du muscle1-2. Il est en effet facile de constater que la surcharge mécanique induite par des charges additionnelles augmente la masse musculaire alors que l’absence d’exercice se traduit par l’atrophie. Le travail avec résistances perturbe l’intégrité du muscle et déclenche différentes réponses au niveau moléculaire et cellulaire, susceptibles d’initier l’hypertrophie.

Le stress métabolique

De nombreuses études soulignent l’importance du stress métabolique provoqué par l’exercice3-4. L’accumulation des métabolites produits par la glycolyse anaérobie pour la production d’ATP, les phénomènes d’ischémie***, la production de radicaux libres, etc…c’est-à-dire tout ce qui se passe au niveau métabolique au cours et à la suite d’une séance de musculation, s’avère être un élément5 significatif quant aux effets positifs directs et indirects sur l’hypertrophie.

 

RECOIS GRATUITEMENT TON GUIDE COMPLET DE LA MUSCULATION

 

Il contient toutes les informations pour atteindre ton objectif (anatomie, exercices, méthodes d’intensifications d’entraînements, métabolisme,..) de prise de masse et sèche !

REMARQUE

Ne pas confondre l’hypertrophie qui est l’augmentation de la taille du muscle par l’augmentation de la section transversale des fibres et l’hyperplasie qui est l’augmentation de la taille du muscle par la multiplication des cellules (myofibrilles) qui le constituent.

X Pump - ALL IN ONE Pro Series
Eric Favre Nutrition Expert
49.90 €
Après des années de recherche et de développement, la marque ERIC FAVRE® vous propose une formule exceptionnelle pour son premier produit ALL-IN-ONE dédié au développement musculaire. Une sélection d’actifs minutieusement choisie et dosée...
Voir le produit