Anatomie : Les Pectoraux

2 groupes musculaires composent les pectoraux :

–          le grand pectoral,

–          le petit pectoral.

Le grand pectoral

Tel un éventail, le grand pectoral présente 4 points de départ. Ce sont :

–          la clavicule,

–          le sternum,

–          les sixième et septième côtes,

–          l’humérus.

Les fibres les plus hautes se trouvent en parallèle avec le deltoïde antérieur. Elles forment la portion claviculaire ou la partie supérieure du grand pectoral.

Les fibres qui sont rattachées au sternum sont horizontales. Elles forment la portion sternale du grand pectoral.

Les fibres inférieures sont rattachées aux sixième et septième côtes. Elles se trouvent sur une même ligne que le grand oblique de l’abdomen.

Toutes les fibres du grand oblique, quant à elles, aboutissent vers un tendon. Ce tendon mesure 8 cm de large environ. Il fait un mouvement rotatoire de 180° avant de s’attacher sur la partie haute du bras. Ce mouvement fait que les fibres les plus hautes du grand pectoral s’attachent plus bas que les fibres inférieures.

Cette particularité favorise les actions musculaires suivantes :

–          l’extension : c’est l’action qui vous permet, en partant d’une position au-dessus de la tête, d’amener votre bras vers le bas et devant ;

–          la rotation interne : votre bras accomplit une rotation interne ;

–          l’adduction : c’est l’action qui vous permet, en partant d’une position élevée, d’amener votre bras vers le bas et sur le côté ;

–          l’adduction horizontale : vous amenez votre bras vers l’axe central du corps ;

–          la flexion (à un moindre degré) : vous faites monter directement le bras devant vous.

 

RECOIS GRATUITEMENT TON GUIDE COMPLET DE LA MUSCULATION

 

Il contient toutes les informations pour atteindre ton objectif (anatomie, exercices, méthodes d’intensifications d’entraînements, métabolisme,..) de prise de masse et sèche !

Le petit pectoral

Le petit pectoral se trouve en bas du grand pectoral. Sa contribution est minime quant à la formation de la masse musculaire des pectoraux. En revanche, il participe dans le mouvement d’abaissement et de rotation vers le bas. Il confère aussi une certaine stabilité à l’omoplate. Pourtant, il n’intervient pas sur les mouvements du bras, et ce, même si le grand et le petit pectoral fonctionnent en coordination.

Principalement, quand vous faites monter votre bras devant vous, le petit pectoral ramène votre omoplate vers l’extérieur. Puis, lorsqu’en partant d’une position au-dessus de la tête, vous abaissez votre bras, le petit pectoral donnera le moyen à l’omoplate d’effectuer une rotation vers le bas.

X Pump - ALL IN ONE Pro Series
Eric Favre Nutrition Expert
49.90 €
Après des années de recherche et de développement, la marque ERIC FAVRE® vous propose une formule exceptionnelle pour son premier produit ALL-IN-ONE dédié au développement musculaire. Une sélection d’actifs minutieusement choisie et dosée...
Voir le produit

Quelques exercices pour développer les pectoraux