Les Tractions Scapulaires

On entend souvent parler des tractions qui permettent de muscler le dos, mais qu’en est-il des tractions scapulaires ?

L’importance de l’épaule et la scapula

La scapula est un os de forme triangulaire aplati. Il est composé de la face antérieure et de la face postérieure.

 

La face intérieure du thorax va s’associer au thorax. En ce qui est de face postérieure ou extérieure, il ne sera pas totalement plein, possède 3 bouts, une lame constituée d’os et une épine de l’omoplate. Celle-ci se sépare en deux compartiments : la fosse supra-épineuse et la fosse infra-épineuse.

 

L’omoplate entre aussi en collision avec le thorax et la clavicule. L’intersection au niveau de la clavicule porte le nom d’articulation claviculaire.

 

L’omoplate est divisée en 3 bords et 3 angles avec un rôle bien défini pour chacun.

Concernant les angles on distingue l’angle inférieur qui donne insertion au muscle dorsal, l’angle supéro-médial au muscle élévateur et l’angle supéro-latéral qui se situe sur la cavité glénoïde.

En ce qui concerne les bords il faut distinguer le bord médial qui va de haut en bas, le bord latéral reconnu pour sa ténacité et le bord supérieur qui va s’allonger vers l’extérieur.

 

De son côté l’épaule a aussi son rôle bien défini. Par définition, c’est un assemblage de membre dynamique qui fait le lien entre le bas du coup et le thorax. Effectivement, l’épaule et le thorax se soutiennent dans les actions menées. Parmi ces actions il y en a deux biens précis. Premièrement, ils permettent de bouger le bras avec l’action du coude et du poignet qui permettent de secouer les bras loin de l’ensemble (le thorax).

X Pump - ALL IN ONE Pro Series
LA formule "ALL IN ONE" spéciale développement musculaire !
49.90 €
Voir le produit
Iron Performance E.A.A
Iron Performance vous permet d’améliorer vos performances et de repousser vos limites
49.90 €
Voir le produit
Pre Workout Booster Explosif Born Of Rage Vegan, Lot de 2
Amélioration de vos performances et réduction de la fatigue avec ce pre workout Born of Rage
26.90 €
Voir le produit

Effectivement, l’épaule et le thorax se soutiennent dans les actions menées. Parmi ces actions il y en a deux biens précis. Premièrement, ils permettent de bouger le bras avec l’action du coude et du poignet qui permettent de secouer les bras loin de l’ensemble (le thorax).

 

L’omoplate par elle-même a une capacité d’orientation, mais ne peut être bougée sans cartilage. Il y a la présence de deux articulations qui sont constatées entre l’omoplate et le thorax.  Il y a la partie sterno-costo-claviculaire qui se trouve entre la clavicule et le sternum situé sur le bras du point de vue extérieur. Il peut être manié vers l’avant ou sur le côté. D’autre part, il y a l’acromio-claviculaire qui est situé entre l’omoplate et la clavicule. Elle est surtout utilisée pour pouvoir articuler. Elle peut faire des mouvements, mais non des mouvements de rotation.

À présent, il sera intéressant de voir la face arrière du corps. Cette face arrière, de base est caractérisée par le dos. Néanmoins, elle a plusieurs membres qui la constitue, notamment des muscles.


Le dos composé en premier du longissimus un terme scientifique qui signifie un long dos. C’est un muscle long et très fin qui constitue la partie moyenne de la gouttière para-vertebrale.  Cependant il a une limite qui est le bas du dos et les côtes du bas.

Il y a aussi le longissimus de la tête qui qui va passer par chaque vertèbre T3 à C4, articulation et se terminera vers le postérieur du processus mastoïde.

Également, il faut distinguer la présence du langissimus du cou. Il va des vertèbres T1 à T5 et finira vers les vertèbres C2 à C6.


Mis à part cela, il y a des composants tels que l’iliocostal qui doit être mentionné. Ce muscle va plutôt s’orienter vers les vertèbres C3 tout en se retirant du groupe. Les six côtes non comblées seront touchées par son faisceau et les six premières seront transpercées par un deuxième faisceau.


Il y a une deuxième membrane qui va être localisée sur la colonne vertébrale. Il y a le semi-épineux et l’épineux.

On peut aussi voir le splénius. On peut voir sa subdivision sur le splénius de la tête et le splénius du cou. En premier lieu celui-là, tête faite son trajet des apophyses épineuses de C6 , T7  jusqu’à l’occiput et l’os temporal. Il va permettre l’échange d’information de la tête au cou et jusqu’à la colonne cervicale.


Le muscle dit élévateur de la scapula, sur un angle opposé de l’omoplate. Il a comme rôle de pouvoir faire tourner la scapula quand il est positionné sur la colonne cervicale.

Il est possible de constater la dentelé postérieur et inférieur de T12 à L2, et tend les côtes vers le bas.


 Il y a le grand dorsal des vertèbres D7 à L5, regroupant les fibres musculaires et permet’extraction de la colonne thoraco-lombale.

Le grand rond lui se trouve sur les côtés de la scapula, il va dans des sens directionnels et tombe sur la coulisse bicipale.

Le muscle plat rhomboïde permet une multitude de mouvements de la scapula s’il est axé sur le rachis.


Le trapèze est présent dans le dos et est constitué du faisceau supérieur, du faisceau moyen et du faisceau inférieur. Le faisceau supérieur fini sur les extrémités de la clavicule et l’acromion. Le faisceau moyen, lui va s’arrêter sur l’épine de l’omoplate. Quant au faisceau inférieur, va s’arrêter sur le tubercule trapezien qui se trouve dans la partie scapulaire interne.

 

RECOIS GRATUITEMENT TON GUIDE COMPLET DE LA MUSCULATION


Il contient toutes les informations pour atteindre ton objectif (anatomie, exercices, méthodes d’intensifications d’entraînements, métabolisme,..) de prise de masse et sèche !

Le principe des tractions scapulaires

Voici étape par étape les bonnes manières de faire les tractions.

 

Premièrement, les mains doivent être ouvertes, les bras seront plats. La tête sera droite et il faut rester et faire le gainage le plus longtemps possible, du moins durant l’exercice.

 

Par la suite il faut tirer l’épaule afin de ressentir une tension. Les bras resteront plats. Une fois stimulé, le muscle va engendrer une action de diminution en elle-même. Dans les explications précédentes, on peut voir les muscles impactés, ce sont le trapèze, le grand dorsal, le deltoïde postérieur, rhomboïde et avant-bras.

 

Enfin, il faudra revenir à la position de départ, après avoir subi le phénomène du muscle qui se contracte en rétrécissant. À ce moment-là, une contraction a encore lieu, mais cette fois-ci en revenant dans le mouvement de départ. Les sportifs, adeptes en musculation disent que c’est la phase la plus difficile et la phase de base de la musculation. En se référant aux explications précédentes, les muscles qui seront touchés seront le rhomboïde, deltoïde postérieur, trapèze, le grand dorsal et l’avant-bras.

 

Les quelques précautions pour mener à bien l’exercice sont de ne pas fléchir les bras, le coude et garder le corps stable en mettant une dose d’énergie bien forte.