Le Manganèse

Le manganèse contribue à la gestion des glucides et des lipides chez l’homme. Il joue également un rôle pour lutter contre les radicaux libres. Et même chez certaines enzymes qui en nécessitent, il a aussi la capacité de remplacer le magnésium. Il est important de savoir la fonction de cet oligo-élément, ses bénéfices nutritionnels requis, ainsi que les risques de manque ou de forte dose avec ses applications médicales. Tout comme les minéraux, les oligo-éléments sont essentiels au bon fonctionnement du corps.

Le manganèse par définition

Le manganèse sous le symbole chimique Mn (figurant dans le tableau périodique des éléments) fait partie des oligo-éléments nécessaires. 

L’organisme de l’homme en contient entre 12 et 20 mg, éparpillé surtout dans le foie, les reins et le pancréas.

La fonction du manganèse dans l’organisme

  • Le manganèse est la composition de plusieurs enzymes, principalement le superoxyde dismutase actant dans les défenses anti-oxydantes.
  • Le manganèse joue un rôle important au métabolisme des acides aminés (éléments des protéines) des lipides (graisses) et des glucides (sucres).
  • Le manganèse contribue à la création d’insuline ce qui veut dire qu’il est l’agent qui régularise le taux de sucre chez un individu (le taux de glycémie).
  • Des études ont été récemment prouvées que le manganèse est un acteur de la formation osseuse, il crée un effet protecteur de l’os.  Aussi, il est en charge de la présentation de la déminéralisation chez la femme qui a atteint la ménopause.

 

RECOIS GRATUITEMENT LE GUIDE COMPLET DE LA NUTRITION SPORTIVE

 

Retrouve dans ce Guide toutes les informations essentielles à connaître sur la nutrition (nutriments, superaliments, IG..) pour atteindre ton objectif de sèche ou de prise de masse !

Les références en nutrition ou conseils sur les apports en nutrition

Il a été estimé qu’un adulte a besoin en moyenne entre 1 et 2,5 mg de manganèse par jour, depuis une étude qui a été fait en 2000 par l’Agence française de sécurité sanitaire (AFSSA). 

En se basant sur des recherches récentes, l’Agence nationale de sécurité de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a sorti en 2017 des références nutritionnelles de 2,5 mg par jour pour les femmes adultes et 2,8 mg par jour pour les hommes adultes. 

Cette dite agence sortira prochainement des références nutritionnelles pour les enfants, les adolescents et les femmes enceintes ou qui allaitent. 

 

En revanche l’Efsa (European Food Safety Autority) a sorti leur propre statistique en 2013 sur les apports recommandés en manganèse par jour pour chaque catégorie et a avancé les valeurs nutritionnelles suivantes : les adolescents de 15 à 17 ans ainsi que les adultes hommes ou femmes ont besoin en moyennes 3 mg de manganèse par jour, tandis que pour les adolescents de 11 à 14 ans ils ont besoin de 2 mg par jour, et pour les enfants selon leur âge, leurs corps nécessitent entre 0,02 à 1,5 mg par jour. 

Le manganèse et ses sources alimentaires

Le manganèse peut être retrouvé en plusieurs quantités dans les aliments d’origine végétale, surtout dans les fruits à coque, les produits à base de céréale, les légumes secs, quelques fruits et légumes frais. Pour les aliments d’origine animale le manganèse est présent en grande quantité dans les mollusques. Et en ce qui concerne les boissons, le thé participe le plus aux apports.

 

Voici maintenant le top 5 des aliments les plus riches en manganèse parmi les aliments d’origine végétale avec leur valeur nutritionnelle en manganèse pour une quantité de 100 g: en premier rang le pignon de pin qui en contient 8,2 mg, puis la graine de pavot qui présente 6,7 mg suivie par le flocon d’avoine avec 4,7 mg, la noisette qui renferme 3,9 mg et l’ananas frais qui porte 3,6 mg de manganèse. Et comme vu précédemment, pour les boissons que ce soit le thé vert ou noir, il rapporte 0,2mg de manganèse. 

 

En guise d’exemple sur un régime au quotidien : si une femme prend 80g de pain complet (4 tranches fines) accompagnée de 100g de framboise (1 coupelle) avec 10 cl de thé (1 tasse) tout le revient à 100% de la référence nutritionnelle moyenne pour une journée. 

Vitamino+ Immunité, anti fatigue, Multivitamines et minéraux
Laboratoire Eric Favre Santé
8.90 €
Les changements de saison sont souvent synonyme de fatigue, baisse de vitalité... Pour booster sa forme et renforcer son immunité, rien ne vaut un cocktail à base de vitamines, de minéraux ou de plantes. Vitamino+ est un complément alimentaire complet (vitamines, minéraux et acides...
Voir le produit

Les risques de carence ou de surdosage du manganèse

Les risques encourus en cas de sous dosage

Le sous-dosage de manganèse est difficile à détecter chez l’homme. Le corps humain a la capacité de s’aligner à des apports qui peuvent être variables, en adaptant la quantité digérée au niveau de l’intestin ou en enlevant l’excédent dans les selles par l’intermédiaire de la bile. 

D’après une recherche expérimentale, fixée sur les hommes adultes avec une bonne condition physique, le sous-dosage produit par un régime sans manganèse pendant 39 jours a amené à des erreurs de taux de cholestérol dans le sang, de calcium mais aussi de phosphore, ainsi qu’à une dermatite (maladie de la peau). Mais pour remédier à cette situation, la réintroduction d’un régime classique produisant du manganèse en est la solution. Des études faites récemment, proposent que la carence de manganèse représente un des sources de risque de la maladie d’Alzheimer. 

 

Les risques encourus en cas de surdosage

Si la nutrition d’une personne présente trop de manganèse, l’excèdent peut devenir toxique pour le système nerveux. En particulier, les jeunes enfants sont les premiers sujets sensibles : nombreuses recherches prouvent que la consommation d’eau contenant 0,24 mg de manganèse par litre pendant aux minimums trois ans, résulte d’une faible performance à l’école. Pour un adulte, le surdosage chronique peut être interprété par la maladie de Parkinson (perte progressive des neurones). 

Par contre, pour un adulte comme pour un enfant, le risque de surdosage induit principalement de la difficulté à digérer une eau contaminée. Ainsi, en France, la réglementation envisage pour l’eau du robinet, une quantité très basse de manganèse, estimé à 50 microgrammes (µg) par litre. En ce qui concerne les eaux minérales, il est préconisé de faire un traitement physique dans le but d’enlever le cas échéant du manganèse qui excède.

Les recherches effectuées en laboratoire n’ont pas été concluantes pour détecter une quantité de manganèse qui peut être dangereux pour un animal. Tenant compte des analyses encore basé chez l’homme, en 2013 l’Efsa ou l’autorité européenne de sécurité des aliments n’a pas eu la capacité de fixer un seuil supérieur de sécurité à ce propos.

 

Remarques

Il est à portée de connaissance qu’une quantité élevée en calcium, phosphore ou phytates peut réduire la consommation du manganèse, tout en évitant de provoquer une carence dans l’optique d’une alimentation variée. 

Entre le fer et le manganèse, une interaction est présente, ils restent sur des transporteurs identiques pour être assimilés ou véhiculer dans le sang. L’excès de fer dans les médicaments (60 mg par jour) pourrait toucher le statut en manganèse à compte de deux mois de traitement. 

Pour conclure

Il est à la connaissance de tous que le manganèse n’est pas un élément très connu du public et ne présente pas certes une nécessité fondamentale pour l’organisme, par contre il occupe plusieurs rôles importants pour l’organisme : il contribue au métabolisme énergétique requis, à la sécrétion d’insuline pour réguler le taux de sucre dans le sang, il prévient aussi le vieillissement des cellules par l’intermédiaire de son action contre les radicaux libres. Et pour finir, il intervient à la formation des hormones et au bon fonctionnement de notre système cérébral. À cet effet, le manganèse est un oligo-élément incontournable à ne pas négliger dès à présent, d’autant plus qu’il peut être facilement retrouvé dans les régimes habituels.