Detox Et Thé Vert

Le thé vert une plante incontournable lors de cure detox ! 

L’action DETOX du thé vert est unanimement reconnue et validée sur le plan scientifique.

Cela justifie un développement évoquant cette action DETOX.

Le thé vert

Le théier (Camellia sinensis) est un arbrisseau aux feuilles pointues et aux fleurs blanches. Pour son usage courant on récolte les feuilles que l’on fait ensuite fermenter pour obtenir le thé noir, celui qui est consommé en l’état (c’est la deuxième boisson dans le monde après l’eau) ou aromatisé avec toutes sortes de parfums.

Pour son utilisation thérapeutique on récolte uniquement les boutons floraux et les deux premières (jeunes) feuilles.

On ne les fait pas fermenter, mais on les fait simplement sécher dès la cueillette, obtenant ainsi pour l’herboristerie ce que l’on appelle le thé vert ou encore le thé vierge (c’est la même chose). Les actifs du thé non fermenté conservent ainsi toute leur valeur.

On a dénombré plus de 350 composants différents dans le thé vert !

Sans entrer dans les détails, qui dépassent le cadre de ce texte, citons :

  • La théine, alcaloïde spécifique du thé, proche de la caféine, dont il a les avantages (effet tonique) sans en avoir les inconvénients.
  • D’autres alcaloïdes : théobromine (présent dans le cacao, qui a une action bénéfique sur le système nerveux) et théophylline (autre actif stimulant, présent dans le guarana ou le ginseng).
  • Des polyphénols aux vertus antioxydantes.
  • Des flavonoïdes : théaflavine, théarubigine, anti-infectieux.
  • Des tanins en grande quantité, jusqu’à 25 % de la masse totale, ce qui est énorme, spécifique du thé.
  • Un actif antimitotique, l’épigallocatéchol-gallate plus connu sous l’abréviation de EGCG, faisant l’objet d’expérimentations cliniques dans le monde entier depuis quelques années.
  • De la cholorophylle, bêta-carotène précurseur de vitamine A.
  • Plusieurs vitamines du groupe B : thiamine (B1), riboflavine (B2), niacine (B3, dite PP) et acide pantothénique en quantité.
  • De la vitamine C (acide ascorbique).
  • De la vitamine E (tocophérol, semblable à celui du germe de blé).
  • De la vitamine K.
  • De nombreux minéraux, parmi lesquels :
  • Potassium
  • Cuivre
  • Zinc
  • Nickel
  • Fluor (le thé est la 1e source de fluor après l’eau de mer).
  •  

La richesse nutritionnelle du thé en fait une boisson précieuse.

Thé vert Bio
Eric Favre Wellness
5.90 €
Eliminer des graisses rebelles en buvant ? Découvrez ou redécouvrez les actions du thé vert sur l'organisme ! Puissant diurétique, le thé vert a des actions détoxifiantes très efficaces telles que la combustion des mauvaises graisses pour les transformer en...
Voir le produit

Pour en revenir à la théine, il s’agit donc d’un alcaloïde très voisin de la caféine du café. Elle a tous les effets bénéfiques de la caféine que l’on connaît, en particulier sur le plan de la stimulation des capacités intellectuelles. Elle accroît :

  • L’éveil.
  • La capacité de concentration.
  •  La vigilance.
  • La clarté du raisonnement.
  • La rapidité de la réflexion.

Mais la théine, elle, n’a pas les effets secondaires de la caféine.


Elle n’énerve pas, comme on le dit souvent du café.

Elle n’empêche pas de dormir non plus.


Pourquoi cette différence ?

La réponse est facile est comprendre : le thé contient jusqu’à 25 % de tanins, ce qui est absolument considérable.

Or les tanins, qui sont par nature astringents, freinent l’absorption intestinale des actifs contenus dans le thé, dont la théine. Le métabolisme digestif de la théine dure ainsi plusieurs heures, à l’inverse de celui de la caféine qui est immédiat, dès la vidange gastrique.

Les tanins du thé régularisent et harmonisent l’effet tonique de la caféine dans le temps. On peut dire que la théine est une caféine à effet retard.


Actuellement, dans le monde, de multiples études scientifiques et de sérieuses expérimentations cliniques ont pour objet de montrer les incontestables propriétés de thé vert dans le cadre de la prévention des affections cardiovasculaires.

Il est certain (preuves à l’appui) que la consommation de thé vert réduit considérablement les risques d’infarctus du myocarde, d’accidents vasculaires cérébraux et d’artérite des membres inférieurs.

Ce sont les polyphénols et les flavonoïdes du thé vert qui ont une action spécifique sur la non-oxydation des lipoprotéines en suspension dans le sang, aussi bien le mauvais cholestérol LDL que les triglycérides.


Le thé vert évitant l’oxydation de ces lipoprotéines, cela empêche leur dépôt et leur fixation sur la paroi interne des artères, source de tous les maux en ce qu’elles génèrent le processus athéroscléreux.


On peut dire que le thé vert est :

  • Hypocholestérolémiant
  • Hypotriglycéridémiant
  • Hypolipidémiant

Le thé vert est le complément naturel de tout régime visant à réduire de façon significative le taux de cholestérol, dans une stratégie préventive des accidents cardio-vasculaires.

 

RECOIS GRATUITEMENT LE GUIDE COMPLET DE LA DETOX

 

Retrouve dans ce Guide toutes les informations essentielles à connaître pour faire une détox efficace selon ton objectif.

Grâce au thé vert, le corps brûle des calories en dormant

La théine, comme tous les alcaloïdes (dont la caféine) favorise également la thermogenèse.

On appelle thermogenèse la production de l’énergie nécessaire au fonctionnement de l’organisme, soit par anabolisme en brûlant le combustible apporté par les aliments, soit par catabolisme en brûlant les réserves de sucres (glycogène stocké dans le foie et les muscles) et de graisses (triglycérides stockés dans les adipocytes de la cellulite).

Ces besoins du corps en énergie sont comparables à ceux d’une automobile. Pour fonctionner, le moteur a besoin de carburant.

L’organisme aussi. A une différence près : quand une auto est à l’arrêt, moteur éteint, elle ne consomme plus rien, alors que l’organisme à l’arrêt, la nuit, quand nous dormons, continue à avoir un besoin vital d’énergie.

Or pendant le sommeil, nous ne consommons aucun aliment, donc c’est dans nos réserves que nous puisons pour assurer nos fonctions vitales.

Pendant que nous dormons, nos besoins énergétiques (ce que l’on appelle le métabolisme de base) sont multiples.

Pendant la nuit :

  • notre cœur continue à battre,
  • notre sang circule, nous respirons,
  • nos reins continuent à filtrer le sang,
  • notre cerveau fonctionne (rêves),
  • nos cheveux et nos ongles poussent,
  • nos tissus se régénèrent, etc.

Et tout cela en puisant dans nos réserves au terme de la digestion de notre repas du soir, une fois les aliments assimilés.

Pour mincir en dormant il y a une solution : on doit élever la thermogenèse, c’est-à-dire accroître la combustion des graisses au-delà des besoins du métabolisme de base.

On appelle substances thermogéniques celles qui permettent de brûler davantage de calories même pendant notre sommeil durant la nuit.

C’est précisément le cas du thé vert qui contient aussi quantités de tanins ce qui a une conséquence importante : cela freine et retarde l’assimilation intestinale des sucres et des graisses qui sont contenus dans l’alimentation. C’est tout bénéfice pour perdre du poids car le nombre final de calories absorbées se trouve diminué par l’action de ces tanins.

Le thé vert contient enfin un polyphénol nommé EGCG (épigallocatéchol gallate) qui est un puissant antioxydant protégeant les cellules de l’organisme contre l’action destructrice des radicaux libres. 

Cette action immunostimulante du thé vert lui confère un rôle décisif dans la prévention des infections microbiennes et virales.

Le thé vert est une plante bien utile dans un protocole DETOX  grâce à ses multiples fonctions : amincissante (principalement), tonique, diurétique, thermogénique, immunostimulante …

Dans toutes les circonstances où la DETOX est un élément clé d’un programme amincissant, le thé vert fait merveille.