L’Acide Aspartique

Dans le domaine du sport il est bien connu que des facteurs tels que
l’énergie, le poids et l’alimentation doivent bien être travaillés.
Effectivement, d’un point de vue général tout le monde sait qu’il faut
s’y appliquer. Mais, peu de personnes savent qu’il y a plusieurs agents
qui permettent une bonne condition physique tout en préservant la santé.
Cet article va parler de l’acide aspartique (un acide aminé), son rôle ainsi que son utilité.

QU’EST-CE QU’UN ACIDE ASPARTIQUE ? 

 

Un acide qui forme l’aspartame : l’acide aspartique 
L’acide aspartique favorise la création d’hormones qui œuvrent pour le bien du corps humain, il est accumulé par l’organisme. Ainsi, il participe à la formation des protéines qui eux serviront de supports lors d’un effort physique. Le corps sera préservé, de ce fait, des états de fatigues et de la fonte musculaire. 
Non seulement il participe à la création de protéine, mais aussi il favorise les actes de gestion pour la glycogenèse (phénomène de régulation du sucre). 
L’aspartame est un édulcorant présent dans les produits allégés tels que les boissons gazeuses, les chewing gum et certains desserts. Ce qui lui rend exceptionnel c’est son caractère 200 fois plus sucrant qu’un sucre naturel. Il est créé à un taux normal dans le corps mais peut aussi être trouvé dans des aliments.

 

L’aspartame est généralement composé de 40 % d’acide aspartique. L’acide aspartique en lui-même se divise en deux catégories : l’acide L aspartique et l’acide D aspartique. Il faut connaître leur fonction pour savoir quel rôle important ils jouent sur l’organisme. 
Néanmoins, plusieurs avis se différencient sur la fonction de l’acide aspartique scientifiquement parlant, mais les meilleures connaissances nécessaires seront déjà énoncées dans cet article. 

 

RECOIS GRATUITEMENT LE GUIDE COMPLET DE LA NUTRITION SPORTIVE

 

Retrouve dans ce Guide toutes les informations essentielles à connaître sur la nutrition (nutriments, superaliments, IG..) pour atteindre ton objectif de sèche ou de prise de masse !

Les différents types d'acides aspartiques et leur rôle bien défini : 

  • L’acide L aspartique 

L’acide L aspartique joue un rôle fondamental car il sert au bon fonctionnement du corps humain. 

Très important, il agit dans la gluconéogenèse. Un phénomène qui se traduit par un ensemble de réactions chimiques qui tendent à produire du glucose. Non seulement il agit sur la production mais aussi sur la maintenance, c’est-à-dire qu’il veille à ce que le taux de glucose dans le sang soit bien adapté. Aucun excès ne surviendra, des excès qui peuvent engendrer le diabète. 

L’acide L aspartique agit aussi dans le cycle de Krebs. C’est un procédé chimique qui assure le bien des cellules. 

Même pour tout ce qui est trait de caractère il a une contribution. Pour la formation des ARN et ADN, il participe à une création de ces molécules. 

Maintenant du côté fonctionnement du métabolisme, il va assurer la bonne entrée du potassium, du sodium dans le corps et du calcium dans les neurones. 

À part cela, il agit dans la construction de FSH et LH. Cela permettra alors une hypophyse et de créer les gonades. Tout cela concerne la reproduction. 

Le dernier compartiment où il agit est le foie. Le phénomène d’élimination de graisse lui sera alors à portée de main.

 

  • L’acide D aspartique 

L’acide D aspartique joue un grand rôle dans le fonctionnement du corps humain.

 

  • Un bon fonctionnement au niveau des neurones 

L’acide D aspartique a son rôle dans les actes de gestion au niveau des neurones. Cela s’exprime par sa fonction neurotransmetteur. 

En temps normal, l’acide aspartique est présent de nature chez tout mammifère. Néanmoins, des tests ont été faits par des scientifiques sur des cobayes et ont démontré que ceux à qui on a ingéré l’acide D aspartique réussissait plus l’épreuve du labyrinthe. Cela explique que la mémoire s’est améliorée.

 

  • Augmentation de fertilité et de virilité 

L’acide D aspartique contribue à la création d’une hormone dans le cerveau qui permet la création de testostérone. 

Pour les personnes qui connaissent une défaillance dans la création du spermatozoïde, il est préconisé d’utiliser une complémentation en acide D aspartique. Les recherches ont démontré une augmentation de spermatozoïde pour ceux qui ont fait les apports.

 

  • Gain en énergie, en repos et en masse musculaire 

L’augmentation du taux de testostérone quel que soit le profil améliore la condition physique : l’endurance et la bonne performance sportive. 

En ce qui concerne le repos, il assure une bonne récupération et garantit un bon niveau d’énergie. 

Grâce aux testostérones qui seront sécrétées par l’acide D aspartique, il y aura une concentration au niveau des globules rouges et cela contribuera à fournir de l’oxygène aux muscles. 

X Pump - ALL IN ONE Pro Series
Eric Favre Nutrition Expert
49.90 €
Après des années de recherche et de développement, la marque ERIC FAVRE® vous propose une formule exceptionnelle pour son premier produit ALL-IN-ONE dédié au développement musculaire. Une sélection d’actifs minutieusement choisie et dosée...
Voir le produit

Où trouver l'acide aspartique ? 

Il est important de savoir dans quels aliments trouver l’acide aspartique car certaines personnes pourraient en avoir besoin. Certes, il est déjà sécrété naturellement et ne sera pas en manque mais les grands athlètes en ont besoin pour leurs activités. 
Mise à part les compléments alimentaires artificiels, ils sont présents dans les aliments au quotidien. Ils peuvent être trouvés dans les viandes, les poissons, les mollusques et les légumineuses : dinde, bœuf, bacon, lentille. 
Il est à noter que le corps humain a généralement besoin de 500 mg à 2000 mg d’acide aspartique par jour. 

Les contres indications 

Jusqu’à présent, les avis divergents, certains disent qu’il n’y a aucune limite pour en consommer. D’autres démontrent que le trop d’acide aspartique peut infecter le foie et les reins. 
Cet article a procuré les informations nécessaires pour faire connaître l’identité et le rôle de l’acide aspartique, celui qui compose l’aspartame. Maintenant la décision de prendre des compléments alimentaires naturels ou artificiels dépendra de chaque personne.