Liste Des Acides Aminés

Les acides aminés sont des molécules qui composent les protéines. Leur assemblage avec les peptidiques ou avec des liaisons assure cette composition.

Quelle est la structure des acides aminés ? 

Leur nom provient du fait qu’ils possèdent une fonction amine (NH2) et une fonction acide carboxylique (COOH). Ils se distinguent par leur chaîne latérale, R, qui peut être un simple <atome d’hydrogène (c’est la glycine), ou bien plus complexe. 

Quelles sont les fonctions des acides aminés ? 

Il existe plus d’une centaine d’acides aminés, mais seuls 22 sont codés par le génome des organismes vivants. 

Chaque acide aminé donne à la protéine des propriétés chimiques spécifiques, et la séquence de l’assemblage lui donne une fonction bien spécifique. 

Voici la liste des 22 acides aminés biologiques :

Et d’autres qui sont particuliers : la citrulline, l’ornithine, taurine

 

RECOIS GRATUITEMENT LE GUIDE COMPLET DE LA NUTRITION SPORTIVE

 

Retrouve dans ce Guide toutes les informations essentielles à connaître sur la nutrition (nutriments, superaliments, IG..) pour atteindre ton objectif de sèche ou de prise de masse !

Voici quelques exemples de rôles reliés à certains de ces acides aminés : 

  • Alanine : l’alanine fait partie des acides aminés non essentiels et peut être synthétisé par le corps humain. L’alanine compte parmi les acides aminés les plus abondants dans l’organisme. L’alanine est convertie par le foie en source d’énergie et augmente le taux de sucre présent dans le sang. L’alanine contribue à la formation des globules blancs et est nécessaire pour avoir une bonne santé. 
  • Arginine : l’arginine est un acide aminé qui agit principalement dans la division cellulaire, le processus de guérison et de cicatrisation des plaies, la suppression de l’ammoniaque par le corps, le bon fonctionnement des défenses immunitaires naturelles de l’organisme et la production de certaines hormones, notamment l’hormone de croissance. A partir de l’arginine, l’organisme produit de l’oxyde nitrique, qui est une substance facilitant la dilatation des vaisseaux sanguins et de la créatine, un nutriment non essentiel mais relié au développement et au bon fonctionnement des tissus musculaires. 
  • Asparagine : au niveau du corps humain, le principal rôle de l’asparagine est de contribuer à la bonne croissance et au bon fonctionnement du cerveau. Des expériences scientifiques ont soulevé les effets d’un manque de cet acide aminé chez des chiennes allaitantes ainsi que chez leurs petits. En effet, un régime alimentaire de la mère, dépourvu de cet acide aminé, même partiellement, a eu des répercussions négatives sur le développement du cerveau des chiots expérimentés, dont un retard de croissance et une faible quantité de myéline. A titre de rappel, la myéline est une substance médullaire chargée de la défense des fibres nerveuses. 
BCAA Optimiz - BCAA 2:1:1 - Acides aminés essentiels
BCAA Optimiz 2:1:1 - Idéal pendant l’entraînement
18.90 €
Voir le produit
BCAA 8.1.1 ZERO Vegan 500gr
Idéal pour les sports de force et d’endurance
28.90 €
Voir le produit
Amino Fast® EAA
EAA - Acides Aminés Essentiels
29.90 €
Voir le produit
  • Aspartate ou acide aspartique : l’acide aspartique n’est pas un acide aminé essentiel car le corps humain peut le produire à partir d’oxaloacétate. Il est un métabolite du cycle de l’urée et contribue à la gluconéogenèse, ainsi qu’à la production de l’inosine, un précurseur des bases azotées. L’acide aspartique est aussi un neuromédiateur, mais pas aussi puissant que le glutamate. 
  • Cystéine : la cystéine n’est pas un acide aminé essentiel puisqu’elle peut être synthétisée par l’organisme à partir de la sérine et de la méthionine. Elle contribue à la synthèse de la mélanine. La cystéine participe à la formation de ponts disulfures entre deux atomes de soufre, d’une même protéine ou de deux protéines adjacentes. 
  • Glutamate ou acide glutamique : l’acide glutamique est un acide aminé non essentiel et peut donc être synthétisé par le corps humain, mais souvent en faible quantité. Il est donc primordial de l’apporter via l’alimentation. Le glutamate est aussi un des neurotransmetteurs les plus importants et les plus actifs du cerveau. On l’utilise également comme additif alimentaire (E621) sous forme de glutamate monosodique.
  • Glutamine : la glutamine est un acide aminé réputé pour son rôle comme substrat à la synthèse des protéines. Cela signifie qu’elle est nécessaire lors de la contraction des muscles du squelette lors des entraînements et sans elle, les exercices peuvent être restreints voire sans résultats. 
  • Glycine : la glycine est un acide aminé non essentiel puisqu’il est produit à partir de la sérine par l’organisme. Non seulement elle compose les protéines, mais la glycine possède aussi d’autres rôles importants comme le fait que c’est un neuromédiateur qui agit au niveau des synapses du cerveau, mais aussi que c’est un précurseur de nombreuses molécules porphyrines). 
  • Histidine : précurseur de l’histamine, l’histidine contribue à la production de l’histamine qui a elle-même un rôle essentiel sur la bonne santé artérielle. La formation des globules rouges est assurée par la présence d’histidines en quantité ample dans le corps humain, elle est aussi importante pour la synthèse de l’hémoglobine. 
  • Isoleucine : l’isoleucine permet aux muscles de récupérer après un grand et long effort physique, et de les garder en forme. Les muscles se servent de l’isoleucine en tant que source d’énergie. L’isoleucine favorise aussi le transport des globules rouges, donc de l’oxygène aussi, dans tout le corps. Elle permet aussi de réguler la glycémie. On la retrouve dans les légumes et les fruits secs, les champignons, les céréales complètes, entre autres. 
  • Leucine : cet acide aminé peut aussi endosser le rôle de source d’énergie pour les muscles lors d’un effort tel que la musculation. De cette manière, il va garder votre réserve de glycogène car il sera consommé avant les glucides. En cas de carence en glucides du fait d’un régime alimentaire réduit en calories, la leucine peut avoir tout son intérêt. En effet, en période de régime ou même de prise de masse, la leucine peut être prise toute l’année.
  • Lysine : la lysine est un acide aminé essentiel, l’organisme humain ne peut la produire et doit être puisée dans les aliments. Elle est se trouve surtout dans les muscles et elle a beaucoup de fonctions biologiques comme entre autres, la contribution à la croissance des os, à la production du collagène et des anticorps, ainsi qu’au métabolisme des glucides. Elle est chimiquement similaire à l’arginine, un autre acide aminé, avec lequel elle entre en concurrence dans le corps humain. 
  • Méthionine : la méthionine permet de protéger le foie et d’assurer la production dans les meilleures conditions des protéines. Très utilisée par les sportifs mais également pour son caractéristique antioxydant, cet acide aminé est plein de bonnes surprises. 
  • Phénylalanine : la phénylalanine possède de nombreuses vertus et effets sur le corps humain, elle intervient surtout au niveau du système nerveux et de la production des neurotransmetteurs. 
  • Proline : la proline est un acide aminé qui peut être produit par le corps humain mais il est essentiel d’en apporter suffisamment via l’alimentation car elle contribue dans le métabolisme du collagène qui est essentiel pour l’intégrité des articulations, des tissus et des tendons. 
  • Pyrrolysine : la pyrrolysine (Pyl ou O) est un acide aminé rare, qui entre dans la composition de la plupart des enzymes.