A Propos Des Radicaux Libres Et Des Antioxydants

Pour bien se protéger, les radicaux libres sont des molécules instables engendrées par le corps pendant la phase du changement des nutriments en énergie. Et grâce aux antioxydants, le corps a la possibilité de les neutraliser.

Seulement, cette défense ne sert à rien si leur production est en excès

Ce phénomène causera plusieurs effets néfastes sur l’organisme. Alors que le sport, grâce à l’augmentation des besoins énergétiques, il augmente la production de radicaux libres.

Pour rester ainsi en bonne santé, il est conseillé de connaître cette base en nutrition et de suivre les consignes suivantes. 

Un radical libre, de quoi s’agit-il ? 

Il s’agit d’une molécule contenant sur sa couche externe un ou plusieurs électrons non appariés. Ces derniers entraînent son instabilité. Pour être en équilibre, il est nécessaire que les atomes disposent un nombre pair d’électrons pour graviter autour du noyau. Dans ce cas, les électrons sont dits appariés.

 

Il est aussi possible qu’un atome perde ou obtienne un électron pendant les réactions d’oxydation. Ce système rend ces électrons célibataires pour devenir ainsi instable. Et c’est ce qu’on appelle un radical libre. 

 

RECOIS GRATUITEMENT LE GUIDE COMPLET DE LA NUTRITION SPORTIVE

 

Retrouve dans ce Guide toutes les informations essentielles à connaître sur la nutrition (nutriments, superaliments, IG..) pour atteindre ton objectif de sèche ou de prise de masse !

Les radicaux libres, nécessaires dans le domaine sportif 

Pour bien défendre le corps, il est indispensable de privilégier les radicaux libres. Ces derniers sont nécessaires dans les sports d’endurance. Pendant les courses cyclistes, le marathon et le triathlon, le corps a besoin d’une forte consommation en oxygène pour apporter de l’énergie suffisante à l’effort. En d’autres termes, ces types de sport sont en grande partie les sources de radicaux libres. 

 

D’après les idées reçues, le mouvement sportif augmente au contraire la multiplication des radicaux libres. Ce qui permet effectivement d’accroître l’aptitude de l’organisme à s’en défendre. De plus, le mouvement physique développe le système de défense antioxydant pour éviter efficacement le stress oxydatif.

 

Pour se protéger contre les radicaux libres, il est préférable de réaliser quotidiennement une activité physique. Il a été prouvé que la multiplication des radicaux libres abime les organes et les tissus. Pour lutter contre le stress oxydatif (indice ORAC), le sport est une meilleure solution. 

Zoom sur le stress oxydatif 

Quand les radicaux libres sont issus d’une quantité faible, l’organisme le gère de près pour se protéger des antioxydants. Les molécules novices deviennent neutralisées et ne détériorent pas la cellule. Dans le cas normal, la production des radicaux libres et des antioxydants seront équilibrés. 

 

En revanche si les radicaux libres se présentent en grande quantité, le corps n’aura pas la capacité de faire face à cette situation. Les antioxydants et les radicaux libres deviennent instables. Et les molécules instables s’équilibrent pour obtenir un électron de l’oxydant. À son tour, celui-ci sera instable et se transforme en radical libre. 

 

L’enchaînement de cette réaction change la structure des molécules et provoque également leur détérioration. Cela concerne le stress oxydatif ou stress oxydant. Il y a en quelque sorte des cellules rouillées, car les mitochondries sont attaquées directement.

 

Puis, cette attaque se poursuit par la cellule entière, même l’ADN. Dans le cas où l’effectif de cellules détruites serait supérieur à celui fabriqué par l’organisme, les cellules mortes s’accumulent. Sur le long terme, elles détruisent le corps et peuvent causer même la mort. La destruction de l’ADN provoque la formation de cellules défectueuses. Ce qui créera en effet des maladies dangereuses comme le cancer.  

Vitamine C Effervescente
Pour une énergie pétillante !
5.90 €
Voir le produit
Vitamino+ Immunité, fatigue, Multivitamines et minéraux
Vitamino+ stimule votre immunité et vous permet de lutter contre la fatigue
7.50 € 8.90 €
Voir le produit
LIV.OX® 60 - Pour une Detox du foie efficace
La Detox Foie2 à base d’extraits naturels !
14.95 €
Voir le produit

Les radicaux libres, source de vieillissement 

Selon les études faites par des chercheurs scientifiques, les radicaux libres sont les sources du vieillissement de la peau.

 

Ils agressent les cellules et causent par la suite une usure prématurée. Il est possible alors de mourir plus jeune au lieu de vivre jusqu’à 100 ans par exemple, l’antioxydant l’avenir de la santé.

 

La solution est donc la réduction du stress oxydatif pour allonger l’espérance de vie des cellules et des organes c’est-à-dire de la vie, comme l’ubiquinol (un nouvel antioxydant coenzyme Q10). De plus, le vieillissement causé par les radicaux libres aura aussi un effet sur la peau. Le relâchement de la peau et des rides est à l’origine de l’oxydation du collagène.

C’est quoi un antioxydant ? 

Un antioxydant est une molécule permettant de réduire et même d’empêcher le processus d’oxydation. Auparavant, il permet de protéger contre les métaux de la corrosion. Il est également utilisé en tant que conservateur pour la nourriture. 

 

Mais en biologie, les antioxydants concernent des molécules qui contrôlent les radicaux libres lors de la réaction d’oxydation. Ils permettent même de les rendre anodins. C’est en quelque sorte un antidote idéal pour contrer les conséquences néfastes des radicaux libres.

 

Ces antioxydants se trouvent dans les aliments végétaux comme les fruits et les légumes. Ils sont aussi trouvables dans les compléments alimentaires et l’organisme en fabrique lui-même.

L’indice Orac, un paramètre d’évaluation de la teneur des aliments en antioxydants 

L’indice Orac est un paramètre permettant de mesurer la capacité d’un aliment à contrôler les radicaux libres. Il est l’indicateur du pouvoir antioxydant. L’aliment sera antioxydant lorsqu’il y aura plus d’indices Orac. En France, la demande en unité Orac augmente surtout chez les sportifs exposés souvent au stress, au tabac et à la pollution.

 

Vu les mauvaises interprétations et les conséquences sur la santé, l’indice Orac est actuellement sujet à discussion. Il est possible qu’il puisse montrer des effets différents pour une même nourriture à cause du nombre de facteurs, notamment la préparation des nourritures. Au sein d’un organisme vivant, les propriétés des antioxydants ne montrent pas les méthodes de mesure.  

Les antioxydants, présents dans de nombreux aliments  

Pour pouvoir profiter du bienfait des antioxydants (ou lutter contre le syndrome de la fatigue chronique), il est important de savoir qu’ils sont percevables dans tout ce qui contient des caroténoïdes, des vitamines A, C et E.


Ils sont aussi présents dans certains oligo-éléments et des polyphénols. Ils sont encore trouvables dans les végétaux comme les fruits et légumes du genre cassis mûrs et la canneberge. Pour en bénéficier, le mieux c’est d’adopter une alimentation saine et équilibrée. Le coenzyme Q10 est par exemple un antioxydant puissant.


Il est présent dans la viande, plus précisément dans les abats, les poissons gras, les huiles de soya à moindre concentration. Il est encore trouvable dans des céréales complètes, la viande de bœuf et les épinards, permettant ainsi de renforcer naturellement son système immunitaire.