Votre guide Récupération

Le repos est une chose à ne surtout pas négliger pour les sportifs, peu importe son niveau. Le repos permet de faire une bonne récupération d’énergie et aussi de la force. Il permet également aux muscles endoloris de faire une récupération et de se reconstruire. Il est souvent un peu difficile de changer un planning bien défini pour intégrer un jour de repos. Et surtout pour définir le temps de repos et comment s’y prendre pour que ce soit optimal. D’habitude, « récupération » rime avec sommeil et repos passif. Mais un repos actif est aussi une autre forme de récupération possible

01

Performer passe déjà par une bonne récupération

Faire des répétitions continuellement, diminuer le temps de récupération entre les séries ou entre les séances, pousser plus lourd, courir plus vite, la recherche de performances est omniprésente dans le quotidien du sportif. Beaucoup de personnes éprouvent de douleurs ou de la fatigue après un effort, au début ou lors d’une reprise d’un sport. Afin d’éviter cette sensation, il ne faut pas négliger la récupération. Autre que les entrainements adaptés aux objectifs souhaités, il est aussi nécessaire d’avoir une alimentation correcte et un sommeil de récupération. Cela aide surtout à favoriser une bonne récupération. La restauration des stocks énergétiques intramusculaires est une des étapes les plus importantes au niveau d’une phase de récupération. 

02

Le SYSTEME NERVEUX

Le système nerveux est constitué des cellules appelées neurones qui assurent son fonctionnement. Un être humain est doté de plusieurs milliards de neurones. Ces neurones permettent de transmettre les influx ou les messages nerveux. Et chacun a un rôle spécifique dans le fonctionnement du système nerveux. Donc les neurones sont classés selon leur fonction. Ils participent au fondement de la relation entre les nerfs et les muscles. Il y a aussi la capacité d’un muscle en réponse aux informations nerveuses. Durant les réflexes, il y a des structures qui se font au niveau du système nerveux. Le mouvement automatique fait partie de la conséquence d’un apprentissage des réflexes. Et il existe également des mouvements volontaires et de la posture.

03

Méditation et alternatives à la relaxation

Il existe 2 types ou techniques de relaxation : les techniques de relaxation mentale et les techniques de relaxation physique. Et ces 2 techniques sont différentes. Les techniques de relaxation physique consistent à faire évacuer les hormones de stress, car pendant sa pratique, le corps génère des hormones de bonheur qui va refléter sur l’esprit. Comme exemple : les saunas et bains relaxants, les massages, le rire, le sport, le sexe, le yoga, le qi-gong, etc. Tandis que les techniques de relaxation mentale consistent à faire relaxer l’esprit grâce aux différentes techniques. Comme le training autogène, la méditation, la pleine conscience et  la visualisation guidée.

04

Contrôle des émotions

Il est très célèbre que le sport en temps régulier aide à garder la forme et la bonne santé mais aussi à contrôler les émotions. Cela consiste surtout à faire du sport physique que du sport mental. Néanmoins, le sport peut aider également à maîtriser les émotions. Il suffit juste de trouver et de bien choisir le sport qui convient le plus à chaque émotion éprouvée. Il existe plusieurs idées d’activités physiques qui aident à canaliser les émotions. Comme le fait de se défouler pour exprimer les émotions ou canaliser les émotions en se concentrant sur soi-même. L’idéal, c’est de trouver la bonne activité à faire.

Somnidryne - Formule endormissement rapide
Somnidryne apaise les troubles du sommeil !
8.90 €
Voir le produit
Tisane sommeil - Maintenir un sommeil sain
 
5.90 €
Voir le produit