Anatomie : Les Fessiers

Les muscles fessiers (rattachés à la jambe) sont composés par :

–       le grand fessier,

–       le moyen fessier,

–       le petit fessier,

–       le muscle piriforme,

–       le muscle obturateur interne,

–       les jumeaux supérieurs et inférieurs,

–       le carré fémoral,

–       le muscle ilio-psoas.

Le grand fessier

Parmi tous les muscles fessiers, le grand fessier reste de loin le plus superficiel et le plus volumineux. Il se reconnaît facilement par son épaisseur ainsi que sa forme quadrilatère.

Le grand fessier recouvre tous les autres muscles fessiers. C’est ce qui explique pourquoi les bodybuilders s’échinent autant à le mettre en avant sur les scènes de compétition. En effet, ce sont les faisceaux des fibres musculaires du grand fessier qui sont visibles sous forme de stries sur les fessiers de ces bodybuilders encore secs.

 

Le grand fessier est attaché au cinquième postérieur de la crête iliaque, à la partie postérieure de la fosse iliaque, au sacrum et au coccyx.

 

Il est fixé :

–       d’un côté par des fibres profondes sur un tendon ;

–       d’un autre par des fibres superficielles situées à l’arrière de l’aponévrose du fascia lata.

Lorsque vous regardez un miroir, vous constaterez que le bord inférieur de ce muscle (le grand fessier) prend la forme d’un pli visible entre les fesses et l’arrière de la cuisse.

 

Iso Zero 100% Whey Protéine
Eric Favre Nutrition Expert
61.90 €
ISO ZERO est constituée de 85% de protéines de whey (WPI, WPC), l’une des plus pures sources de protéines. Ces 85% de protéines proviennent uniquement de la whey : sans ajout d’acides aminés synthétiques, ni collagène, ni gluten (100% from whey)....
Voir le produit

 

D’une manière globale, le grand fessier est responsable de l’extension de la cuisse ainsi que de la rotation externe de cette dernière. Concrètement, voici 3 rôles fondamentaux de ce muscle :

–       pendant les séances de squat et de hack squat ou lorsque vous réalisez des fentes avec des barres ou des haltères, ce muscle permet l’extension des cuisses au niveau de l’articulation de la hanche. Il réalise aussi une légère rotation externe au niveau de la cuisse.

–       quand vous faites des exercices avec une presse à cuisses et que ces derniers nécessitent de la force, ce muscle se contracte fortement ;

Il convient de préciser qu’à travers ces exercices, qui sont des mouvements de base, d’autres muscles du membre inférieur entrent en interaction avec le travail du grand fessier.  Néanmoins, ce muscle est peu sollicité pendant les séances de marche. Il est même relâché lorsque vous êtes immobile, debout.

Le moyen fessier

Arborant une forme triangulaire, le moyen fessier est essentiellement recouvert par le grand fessier. Vous le trouverez au niveau des trois quarts intérieurs de la crête iliaque et l’épine iliaque antérieure et supérieure. Il se termine par un tendon qui est fixé à son tour sur la face externe du fémur.

La partie supérieure du muscle moyen fessier n’est aucunement dissimulée sous le grand fessier. Quoi qu’il en soit, ce muscle reste invisible chez les bodybuilders.

Le muscle moyen fessier assure deux rôles fondamentaux :

–       adducteur,

–       moteur.

 

Le muscle moyen fessier en tant qu’adducteur

Pour gagner en passage en poussée de jambes, surtout en position latérale, vous aurez impérativement besoin du muscle moyen fessier. Même chose lorsque vous vous exercez sur des machines pour travailler votre hanche et vos cuisses ou quand vous effectuez des mouvements d’abduction sur une poulie basse.

 

Le rôle moteur du muscle moyen fessier

Quand vous faites un pas en avant, le moyen fessier gauche tire le côté gauche de votre bassin vers le bas, vous permettant ainsi de réaliser aisément tous les mouvements de la marche.

Ce n’est pas tout ! Ce muscle permet également à votre pied droit de quitter le sol quand vous marchez, et ce, sans s’affaisser.

 

RECOIS GRATUITEMENT TON GUIDE COMPLET DE LA MUSCULATION

 

Il contient toutes les informations pour atteindre ton objectif (anatomie, exercices, méthodes d’intensifications d’entraînements, métabolisme,..) de prise de masse et sèche !

Le petit fessier

Le muscle petit fessier se trouve juste en dessous du moyen fessier, en haut et en dedans de la fosse iliaque externe. Sa forme triangulaire le rend facilement reconnaissable, d’autant plus qu’il se termine par un tendon fixé sur la face antérieure de fémur.

Le petit fessier présente plus ou moins les mêmes insertions que le moyen fessier. C’est la raison pour laquelle ces deux muscles exercent les mêmes fonctions (rotation et marche).

Plus exactement, le muscle petit fessier renferme des faisceaux intérieurs et postérieurs qui assurent respectivement les rôles de rotation interne et externe.

Le rôle moteur, quant à lui, découle du fait que le petit fessier assure l’inclinaison du bassin. Ainsi, le pied opposé peut quitter le sol et se lever lorsque vous marchez.

Le muscle piriforme

Anciennement muscle pyramidal du bassin, le muscle piriforme représente aussi un triangle. Il possède plusieurs caractéristiques spécifiques. 

De quoi vous permettre de le reconnaître rapidement et facilement. 

 

En voici quelques-unes :

–       le muscle piriforme se situe en profondeur ;

–       c’est un muscle étroit qui s’étend du sacrum au grand trochanter ;

–       sur le miroir, son bord supérieur représente la ligne située entre les deux fossettes.

 

Le muscle piriforme assure le rôle de :

–       rotateur externe quand la cuisse est tendue.

–       Abducteur lorsque la cuisse est fléchie.

Voici un exemple concret : le muscle piriforme est sollicité lorsque vous êtes assis et que vous faites des exercices sur une machine à abducteur.

Abdo Slim Crème
Eric Favre Nutrition Expert
15.90 €
ABDO SLIM CREME est la première crème Thermo-Active qui permet d’affiner la taille et dessiner les abdominaux. Cette crème à la formule innovante est très efficace si vous souhaitez sculpter vos abdominaux. L’élimination des acides gras dans les cellules...
Voir le produit

Le muscle obturateur interne

On reconnaît facilement le muscle obturateur interne puisqu’il se trouve sous le muscle piriforme. Il doit d’ailleurs son nom à sa localisation, ou plus précisément à son insertion. En effet, ce muscle se situe près de trou de l’os coxal. Ce dernier est aussi connu sous le nom de trou obturateur.

S’achevant sur un tendon situé dans la fosse digitale, le muscle obturateur interne assure les mêmes fonctions que le muscle piriforme. Autrement dit, il joue à la fois le rôle de rotateur externe et d’abducteur.

Les jumeaux supérieurs et inférieurs

Se démarquant par leur forme fuselée, les jumeaux supérieurs et inférieurs se situent sous le muscle piriforme. Ils viennent envelopper le muscle obturateur interne ainsi que les fibres musculaires situées dans les zones environnantes.

 

Le jumeau supérieur se greffe sur la face externe de l’épine sciatique. Le jumeau inférieur quant à lui, vient se placer sur le bord inférieur de l’échancrure sciatique, près de la tubérosité ischiatique. Tous deux possèdent la même terminaison, c’est-à-dire au niveau de la fosse digitale de la face interne du fémur.

 

Ensemble, les jumeaux supérieurs et inférieurs maintiennent la tête du fémur dans la cavité cotyloïde de l’os coxal. C’est ainsi que le corps peut garantir la stabilité de la hanche lorsque vous effectuez tel ou tel mouvement. On peut même dire que ces deux muscles jouent les mêmes rôles que les muscles piriforme et obturateur interne.

Le carré fémoral

Vous avez touché un muscle plat, court et rectangulaire ? Il s’agit forcément du muscle carré fémoral, anciennement appelé carré crural. Situé sous l’obturateur interne et les jumeaux, il s’insère au niveau du bord externe de la tubérosité ischiatique. Ses fibres musculaires s’achèvent sur la partie basse de la ligne intertrochantérienne postérieure du fémur.

Le carré fémoral assure la rotation externe de la cuisse. Il maintient également la tête fémur dans l’articulation de la hanche.

Le muscle ilio-psoas

Les scientifiques seniors connaissent surtout ce muscle sous le nom de muscle psoas-iliaque. On le retrouve sur la partie supérieure de la face interne du fémur.

Comme son nom l’indique, ce muscle regroupe deux entités, à savoir le muscle iliaque qui remplit toute la fosse iliaque et le psoas. Ce dernier s’étend de la 12e vertèbre dorsale jusqu’à la 5e  lombaire.

La particularité du muscle ilio-psoas réside dans sa force. En effet, le muscle ilio-psoas est à l’origine de la flexion de la hanche. Il fait également basculer le bassin en antéversion, creusant ainsi le bas du dos. Ce muscle est doublement sollicité lorsque vous faites des abdominaux.


Pour vous donner un aperçu de son importance, voici quelques points à retenir :

–       quand le muscle ilio-psoas se contracte sur un seul côté, on constate l’apparition d’un creux sur le bas du dos et la colonne en attitude scoliotique ;

–       lorsque le muscle ilio-psoas se contracte des deux côtés, les cuisses viennent se plier sur le tronc (ou inversement) selon un point fixe.


Petite précision : lorsque vous fléchissez vos jambes durant vos séances d’abdominaux, vous favorisez le raccourcissement du muscle ilio-psoas. Généralement, c’est ce phénomène qui provoque les pincements et les cisaillements au niveau des disques lombaires ainsi que les crampes une fois en position debout.


Pour que le muscle ilio-psoas assure pleinement ses fonctions, il doit répondre à certains critères. Par exemple, un muscle long se révèle indispensable pour bien dormir tout en allongeant les jambes. Par ailleurs, si vous êtes un adepte de la marche à pied, votre muscle ilio-psoas devra être suffisamment extensible pour vous permettre de réaliser de grands pas.

Dans le cas où vous souhaiteriez étirer votre muscle ilio-psoas, les fentes restent votre meilleure alliée. En effet, l’exercice à faire est simple : vous allongez vos jambes arrière, puis vous serrez vos fesses et vos abdominaux de manière à créer un creux sur le bas du dos.