Cross Training, Une Méthode Sportive Aux Résultats Fulgurants

Au fil des années, plusieurs méthodes sportives se sont avérées inefficaces. En effet, la commercialisation des marques d’entraînement a toujours été plus importante que leurs bienfaits sur le corps. Le Cross Training a su faire la différence depuis son apparition dans le pays en 2012. Communément nommé « cross training », c’est un programme d’entraînement physique et musculaire qui repose sur des efforts extrêmes. C’est aux Etats-Unis, en l’an 2000 que la société de fitness Cross Training voit le jour, grâce au gymnaste Greg Glassman. Réputée pour sa capacité à métamorphoser rapidement le corps de ses pratiquants, cette technique connaît un succès fulgurant. Aujourd’hui, en France, elle compte près de 200 000 adeptes répartis dans plus de 230 salles qui y sont dédiées.

Les avantages du Cross TRAINING

Le programme a pour objectif de faciliter l’exécution des activités physiques. Grâce à ses nombreux bienfaits, il a été souvent désigné comme étant un « sport miracle ». Ses disciples ont avantagé de nombreux effets : développement rapide de la force, endurance cardio-vasculaire et musculaire, amélioration de la souplesse, synchronisation des mouvements, précision, équilibre, habileté, rapidité. Sur internet, les pratiquants montrent avec fierté le progrès esthétique occasionné par le Cross Training : physique athlétique, muscles développés, etc.

Un autre atout dans la pratique de cette discipline est l’intégration d’une grande communauté solidaire. En effet, la convivialité des salles dédiées au Cross Training diffère de celle des salles de sports traditionnelles, dans lesquelles chacun effectue ses activités de son côté. L’entraide est très présente chez les pratiquants du Cross Training, les débutants étant conseillés par les habitués.

 

RECOIS GRATUITEMENT TON GUIDE COMPLET DE LA MUSCULATION

 

Il contient toutes les informations pour atteindre ton objectif (anatomie, exercices, méthodes d’intensifications d’entraînements, métabolisme,..) de prise de masse et sèche !

Comment pratiquer le Cross Training ?

L’idée est de regrouper diverses disciplines sportives  en un seul domaine, en ne profitant que des avantages de chacune d’entre les disciplines originales. Cette pratique combine ainsi l’entraînement à charge en haltérophilie, la maîtrise des mouvements  en gymnastique et la force d’exécution en musculation. Pour cela, lors des entraînements, les pratiquants exécutent leurs mouvements sur la base de l’intensité maximale, la variation des mouvements et les mouvements fonctionnels. Les séances sont faites quotidiennement, avec une liste d’exercices différente chaque jour : c’est le principe de « l’entraînement du jour » ou « Workout of the Day » (WOD).

 

L’intensité maximale

Exécuter des mouvements avec une haute intensité implique de se dépasser et de franchir les limites. Ainsi, l’utilisation d’un maximum d’énergies est requise à chaque geste. Les exercices sont faits de manière continue, avec un temps de repos très limité.

La variation des mouvements

L’intérêt de mélanger plusieurs sports se trouve dans le fait d’éviter la monotonie. La routine est donc considérée comme étant un frein au progrès physique, que ce soit au niveau de la durée des exercices ou de la forme des mouvements elles-mêmes : tous les jours, un nouveau WOD est appliqué.

 

Les mouvements fonctionnels

Il s’agit de travailler en chaîne musculaire afin d’exercer tout le corps dans son ensemble : tronc, bras, jambes. Ce sont des exercices appliqués sur plusieurs articulations et muscles simultanément. Cela permet d’augmenter la puissance.

Iron Preworkout
Eric Favre Nutrition Expert
49.90 €
La gamme Iron Series E.A.A (acides aminés essentiels) est une exclusivité mondiale du Laboratoire Eric Favre® grâce à la présence d’un ingrédient exclusif issu d’une technologie de pointe unique au monde : La...
Voir le produit

Passez à l’action

Une compétition réunissant tous les adeptes de Cross Training se déroule annuellement, en France et aux Etats-Unis. En France, il s’agit du « French Throwdown », tandis qu’aux Etats-Unis, on parle de « Cross Training Games ». La spécificité de ces compétitions est la faculté à choisir entre deux niveaux, selon celle qui correspond au mieux à chacun. Les élites sont dans la catégorie « Rx » ou « as prescribed », pour exécuter des mouvements complexes et difficiles à réaliser, tandis que la catégorie « scaled » accueille ceux qui appliquent des gestes plus accessibles.

Les compétitions sont ouvertes à tous ceux qui veulent y participer. Ce sont les meilleurs moyens d’évoluer en établissant des objectifs toujours plus ambitieux. C’est donc le moment de passer aux entraînements quotidiens, ou WOD !

Ils sont disponibles pour les niveaux débutants, intermédiaires, et avancés, avec des mouvements de plus en plus complexes et des charges croissantes au fil des niveaux. Pour ceux qui ne font que commencer, il est recommandé d’alterner les séances entraînements journalières par un jour de repos à chaque fois. Au début, seules 3 sessions par semaines suffisent, ce qui pourra augmenter avec le temps. En principe, une séance entière dure 1 heure.

L’échauffement, qui est appelé Warm-up, est essentiel. Il dure environ 15 minutes. Il s’agit d’échauffer les articulations et de préparer les muscles par des gestes techniques afin d’éviter toute blessure. C’est après cela que les exercices du jour, peuvent être appliqués. Les enchaînements sont faits le plus rapidement possible. Après le WOD, la récupération est primordiale.

Un exercice d’essai à la discipline pour débutant consiste à exécuter les exercices suivants :

–          10 gobelets squat de 15 kg

–          10 demi-burpees

–          10 rings row

–          250 mètres de course

Si l’exercice vous a plu, n’hésitez pas à rejoindre une salle de Cross Training afin d’être assisté par un professionnel et d’avoir quotidiennement votre WOD.